L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Acteurs

    Déficitaire en 2018, Voluntis croit aux "perspectives porteuses" des thérapies digitales

    PARIS (TICpharma) - Voluntis, société spécialisée dans le développement de solutions numériques pour l'accompagnement des traitements chroniques, a enregistré une perte nette de 15,9 millions d'euros en 2018 mais compte sur les "perspectives porteuses" des thérapies digitales pour redresser la barre en 2019, selon ses résultats annuels publiés le 21 mars.

    Le chiffre d'affaires de Voluntis sur l'exercice 2018 a atteint 4,5 millions d'euros, soit une chute de 38% par rapport à 2017, exercice qui avait été marquée par des paiements d'étapes non récurrents. En 2017, la société avait affiché une perte de 10 millions d'euros, rappelle-t-on.

    Les dépenses ont augmenté sous l'effet de la "consolidation des actifs stratégiques" et de "l'accroissement des frais de personnel", a expliqué Voluntis dans un communiqué.

    L'entreprise a notamment poursuivi ses développements sur l'application Insulia qui fournit aux diabétiques de type 2 des recommandations sur leurs doses d'insuline basale. Elle a mis à disposition en 2018 une version espagnole de l'outil, et a étendu son application aux insulines NPH.

    Le dispositif Insulia est désormais disponible au sein de centres de soins de 13 Etats américains, a-t-elle précisé, mentionnant des "taux d'usage et d'adhérence positifs" et un "niveau élevé de satisfaction" des patients, sans plus de précision.

    En France, l'application fait l'objet d'un remboursement à titre expérimental dans le cadre du

    La RĂ©daction
    redaction@ticpharma.com

    À suivre

    "En matière d'IA, il faut renforcer la coopération entre Etats européens" (Cédric Villani)

    Acteurs

    Insuffisance cardio-respiratoire: la start-up Biosency veut passer de la télésurveillance à la prédiction des crises

    CESSON-SEVIGNE (Ille-et-Vilaine) (TICpharma) - La start-up bretonne Biosency, qui propose un bracelet connecté pour patients insuffisants cardio-respiratoires chroniques, souhaite passer à l'étape supérieure en intégrant un algorithme de prédiction des crises dans son dispositif médical (DM), a expliqué sa présidente, Marie Pirotais, le 19 novembre à TICpharma .

    0 2459

    Acteurs

    Docaposte fait sa mue pour passer "de l'e-santé à la santé"

    PARIS (TICpharma) - Docaposte, filiale numérique du groupe La Poste, a fait un virage à 360 degrés cet été et redéfini sa stratégie en santé pour passer de l'ère de l'e-santé à celle de la santé impliquant le numérique, a expliqué à TICpharma début novembre Carla Gomes, directrice du marché santé de Docaposte.

    0 2183

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    1 + 6 =