Une opération de maintenance est prévue jeudi 22 Avril 2021 entre 13h15 et 13h45. L'accès au site sera interrompu durant cette période. Nous vous remercions pour votre compréhension.

L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Acteurs

    Bpifrance et Harmonie mutuelle s'allient pour investir dans les start-up de la santé connectée

    PARIS (TICpharma) - Bpifrance et Harmonie mutuelle ont signé le 4 avril un partenariat de co-financement pour développer les start-up de la santé connectée via le fonds Patient autonome.

    Bpifrance a fondé en 2017 son fonds Patient autonome, doté de 50 millions d'euros, afin d'investir en phase d'amorçage dans les start-up du domaine de la santé numérique. Bpifrance et la Caisse nationale d'assurance maladie (Cnam) s'étaient déjà associées pour orienter les informations de ce fonds, rappelle-t-on.

    "On apporte des primo-investissements de 0,5 à 2 millions d'euros et en réinvestissement à 3 millions d'euros", a expliqué Charha Louafi, directrice du fonds Patient autonome, lors de la signature du partenariat.

    "En tant qu'investisseurs, on a dû analyser les nouveaux enjeux liés à ce marché, [...] et on doit adapter notre manière de structurer ces investissements". Les exigences demandées à ces start-up sont "la force de la valeur médicale, la pérennité du modèle économique et l'anticipation des évolutions de l'organisation d'un établissement de soin, la manière dont la pratique médicale va être modifiée et comment le patient va pouvoir recevoir cette innovation", a complété la directrice du fonds.

    A l'heure actuelle, le fonds Patient autonome a investi dans deux start-up: Invivox, qui réalise des formations notamment pour les chirurgiens, et Doctoconsult, "une plateforme de téléconsultation associée à la thérapie digitale", a précisé Charha Louafi.

    Les start-up dans lesquelles vont investir le fonds sont classées selon trois "modèle[s] de croissance": les "innovations à modèle digital" (comme Invivox), "les innovations du parcours de soins" (comme Doctoconsult) et "la thérapie et [le] compagnon digital".

    Dans ces catégories, sept projets sont en cours d'instruction avec des perspectives de co-financement avec les fonds digitaux, les clients (établissements de soins, mutuelle) et les fonds de santé.

    "Pour le groupe Vyv et pour Harmonie mutuelle, l’innovation technologique en santé est un levier essentiel pour proposer à ses adhérents de nouveaux services", précisent Bpifrance et Harmonie mutuelle, dans un communiqué commun.

    Les partenaires "apporteront également une attention particulière aux projets permettant de diminuer le reste à charge des patients", détaillent-ils.

    "Le partenariat avec Harmonie mutuelle nous aide à augmenter la capacité d'investissement pour accélérer le développement de ces innovations" mais il va également "nous permettre de répondre à cette question sur l'expérience patient, sur l'organisation des établissements de soins", a expliqué Charha Louafi.

    Autrement dit, Harmonie mutuelle investira, si elle le souhaite, dans les start-up et ses établissements pourront servir de lieu pilote. Si Harmonie mutuelle n'a pas l'obligation de verser un certain montant, "l'objectif c'est que cela soit équilibré", a précisé la directrice du fonds.

    Aurelie Franc

    À suivre

    Le Health Data Hub pourrait combiner des financements publics et privés (Jean-Marc Aubert)

    Acteurs

    Nouveal e-santé lève 3 millions d'euros auprès du fonds Patient Autonome de Bpifrance

    LYON (TICpharma) - La start-up Nouveal e-santé, détenue majoritairement par La Poste Santé, a levé 3 millions d’euros auprès du fonds Patient Autonome de Bpifrance pour "accélérer le déploiement commercial de ses solutions de digitalisation du parcours patient et élargir son offre", a annoncé le 19 janvier la banque publique d'investissement.

    0 884

    Acteurs

    Docaposte surfe sur "les (r)évolutions" générées par le Covid-19

    PARIS (TICpharma) - La filiale du groupe La Poste Docaposte poursuit son offensive en santé et, au terme d'une année 2020 marquée par l'épidémie de Covid-19, s'active sur tous les fronts des "(r)évolutions" induites par la crise sanitaire, a-t-on constaté à l'occasion d'un symposium qui s'est tenu en ligne du 18 au 25 novembre.

    0 1051
    https://www.santexpo.com/exposer/participer-au-salon/?utm_campaign=TICPHARMA&utm_source=SW&utm_medium=BAN&utm_salon=SE

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    1 + 6 =