Une opération de maintenance est prévue Mardi 24 Mai avril 2022 entre 13h00 et 13h15. L'accès au site sera interrompu durant cette période. Nous vous remercions pour votre compréhension.

L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Etudes

    La visite médicale à distance évolue chez les laboratoires et leurs prestataires (Infostat)

    RUEIL-MALMAISON (Hauts-de-Seine) (TICpharma) - Les pratiques des laboratoires pharmaceutiques et de leurs prestataires en matière de visite médicale à distance évoluent, avec une place "prépondérante" de la visite dite "téléphonée" intégrée dans une "offre digitale multicanale sur mesure" pour les professionnels de santé, montre une étude du cabinet Victa conseil pour Infostat présentée le 28 mars.

    Les résultats de cette étude sur la visite médicale à distance, menée en février auprès de cinq laboratoires pharmaceutiques et deux de leurs prestataires pour la visite médicale, ainsi que d'une trentaine de professionnels, ont été présentés à l'occasion de l'assemblée générale d'Infostat, association qui regroupe les professionnels des études de marché, du marketing, des ventes ou de l'accès au marché d'une trentaine de laboratoires pharmaceutiques.

    Dressant un état des lieux du recours actuel aux visites à distance, l'étude constate un "abandon ferme et parfois déjà ancien" des pratiques d'e-detailing, décrites comme des visites médicales à distance réalisées par téléphone par un "e-délégué" avec un support systématique, partagé sur un écran d'ordinateur avec le professionnel de santé.

    Le terme d'e-detailing "marque une époque" où les laboratoires se sont fortement impliqués dans la visite à distance avec parfois la volonté de remplacer la visite médicale classique, a relevé Marie-Amélie Lenoir, directrice de Victa conseil, qui a présenté les résultats de l'étude lors de l'assemblée générale d

    Pour accéder à la suite de l’article, vous devez accepter les cookies de performance et de suivi. Ils nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
    Raphael Moreaux
    raphael.moreaux@apmnews.com

    À suivre

    Bpifrance et Harmonie mutuelle s'allient pour investir dans les start-up de la santé connectée

    Etudes

    DĂ©pistage du cancer du sein: l'IA a encore un "long chemin" Ă  faire avant une utilisation en pratique clinique

    LONDRES (TICpharma) - L'utilisation de l'intelligence artificielle (IA) pour le dépistage du cancer du sein a encore un "long chemin" à faire avant de pouvoir être implémentée en pratique clinique et des essais randomisés bien conçus dans de grandes populations sont nécessaires pour bien évaluer les systèmes actuellement commercialisés, estiment les auteurs d'une analyse systématique publiée début septembre par le British Medical Journal (BMJ).

    0 2310

    Etudes

    Outils de réalité virtuelle et augmentée: l'Anses met en garde contre le risque de "cybercinétose"

    PARIS (TICpharma) - L'utilisation d'outils de réalité virtuelle ou augmentée peut perturber les capacités sensorimotrices ainsi que le système sensoriel et conduire à des symptômes de cybercinétose, de type nausées, vertiges, sueurs, pertes d'équilibre, selon un avis de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) qui émet quelques recommandations pour limiter les effets indésirables.

    0 2757

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    3 + 2 =