Une opération de maintenance est prévue jeudi 28 Mai 2020 entre 13h00 et 13h30. L'accès au site sera interrompu durant cette période. Nous vous remercions pour votre compréhension.

L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Solutions

    GSK propose un site internet pour améliorer la relation médecin-patient

    PARIS (TICpharma) - GlaxoSmithKline (GSK) France a présenté le 13 mars à la presse son site internet gskpro.com, réservé aux professionnels de santé et destiné à répondre "aux difficultés de la relation médecin-patient, en leur proposant des outils en ligne pour les aider dans leur pratique quotidienne", a expliqué le secrétaire général du laboratoire, Jean-Yves Lecoq.

    Lancé en juin 2018, le site internet propose plusieurs outils à destination des professionnels de santé mais aussi du grand public.

    L'objectif du laboratoire est d'améliorer la relation entre le médecin et son patient, parfois difficile.

    Pour cela, GSK encourage les praticiens à mettre en place une "relation adaptée à la réalité du patient", prenant en compte son état réel de santé, ses émotions et faisant appel à l'empathie.

    Tous ces conseils figurent sur le site gskpro.com, qui compte trois onglets principaux: l'un portant sur les médicaments produits par GSK, un autre consacré à l'expertise médicale du laboratoire sur ses aires thérapeutiques (maladies respiratoires, vaccins, épilepsie...), et un dernier baptisé "e-catalogue", contenant l'offre de services de GSK à destination des professionnels (brochures, affiches et dépliants que les médecins pourront proposer à leurs patients).

    Capture d'écran du site GSKPro.

    Pour accéder au contenu de l'e-catalogue, l'identification est "obligatoire" pour les professionnels de santé, a indiqué le secrétaire général du laboratoire.

    La vidéo pour rapprocher médecins et patients

    D'autres outils, plus axés sur "l'environnement médical", sont également proposés.

    Il s'agit de vidéos de saynètes jouées en salle d'attente pour retranscrire le vécu des patients face à certaines pathologies. Sont également accessibles six modules vidéos "patients et communication" pour analyser la communication entre professionnels et patients ou proches lors des consultations, et des vidéos d'"experts" revenant sur l'information des praticiens, la gestion des nouvelles technologies ou encore sur certains points juridiques liés à l'exercice médical.

    Concernant les six modules vidéos "patients et communication", la production de chacune des vidéos a coûté entre 5.000 et 6.000 euros. Elles sont librement accessibles sur gskpro.com.

    En décembre 2018, GSK revendiquait quelque 500 professionnels de santé inscrits sur son site.

    Une newsletter sera mise en place dans le courant de l'année 2019. GSK envisage d'y ajouter d'autres formats d'information à destination des médecins, tels que des serious games.

    "Il n'y a aucun intérêt financier ou enjeu de rentabilité pour GSK. Ce site est juste le moyen pour le laboratoire de se repositionner comme partenaire de santé et d'améliorer la relation médecin-patient dont nous serons tous bénéficiaires", a expliqué à TICpharma Jean-Yves Lecoq.

    Wassinia Zirar
    Wassinia.Zirar@apmnews.com
    Marion-Jeanne Lefebvre

    À suivre

    La visite médicale à distance évolue chez les laboratoires et leurs prestataires (Infostat)

    Acteurs

    Digital Pharma Lab: cinq laboratoires partenaires pour la deuxième promotion de l'accélérateur

    PARIS (TICpharma) - Le Digital Pharma Lab, premier accélérateur de la pharmatech en Europe créé en juin 2019, a présenté le 30 mars sa deuxième promotion de start-up, accompagnée par cinq laboratoires partenaires.

    0 406

    Politique

    Bioéthique: l'avant-projet de loi intègre la notion de "garantie humaine" de l'IA

    PARIS (TICpharma) - Les parlementaires seront invités à plancher sur l’introduction dans la loi de la "garantie humaine" du numérique en santé, l'information au patient et son consentement en cas de recours à l’intelligence artificielle (IA), selon l'article 11 de l'avant-projet de loi relatif à la bioéthique, qu'APMnews (site du groupe APM International dont fait partie TICpharma) a pu consulter.

    0 1025

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    2 + 5 =