L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Politique

    Un rapport parlementaire propose d'utiliser le DMP pour la surveillance des dispositifs médicaux

    PARIS (TICpharma) - Une mission d'information de l'Assemblée nationale recommande dans un rapport publié le 6 mars d'utiliser le dossier médical partagé (DMP) pour "assurer une alimentation complète et interactive" des registres de matériovigilance sur les dispositifs médicaux (DM).

    Cette mission d'information a été conduite par Julien Borowczyk (LREM, Loire) et Pierre Dharréville (Gauche démocrate et républicaine, Bouches-du-Rhône) à la suite de la publication, en novembre 2018, d'une enquête journalistique internationale (les Implant files) pointant notamment les failles du marquage CE et de la matériovigilance des DM implantables.

    Les députés évoquent dans leur rapport un manque de "culture du registre" dans l'enregistrement des incidents relatifs aux DM.

    Ils notent que cet "enjeu de la collecte de données est en pleine évolution", avec la mise en place d'outils comme la base de données MRveille de l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et la base européenne Eudamed, qui doit entrer en fonction en 2020 (lire dépêche du 27 novembre 2018).

    Ces systèmes "devront intégrer la nécessaire interaction avec le DMP", soulignent les auteurs.

    Concernant les DM implantables, ils recommandent de mettre Ă  disposition des

    Pour accéder à la suite de l’article, vous devez accepter les cookies de performance et de suivi. Ils nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
    Raphael Moreaux
    raphael.moreaux@apmnews.com

    À suivre

    Blockchain vs RGPD: le match de la conformité

    Politique

    Laura LĂ©tourneau et Dominique Pon partagent les regrets, nombreuses satisfactions et coulisses de leur DNS

    PARIS (TICpharma) - Alors qu'ils ont récemment quitté leurs fonctions au sein de la délégation ministérielle du numérique en santé (DNS), Laura Létourneau et Dominique Pon sont revenus le 24 juin pour TICpharma sur les coulisses de leur mission, qui consistait à mettre en œuvre la feuille de route du numérique pour "construire une filière robuste", et ils ont partagé leurs accomplissements, comme leurs regrets.

    0 2494

    Etudes

    Presque tous les pays européens ont une stratégie et une feuille de route pour le numérique en santé (étude EY)

    PARIS (TICpharma) - Parmi 29 pays européens, 25 ont une stratégie nationale pour le numérique en santé et 26 une feuille de route, selon une étude réalisée par le cabinet EY pour la délégation ministérielle au numérique en santé (DNS) et dont les principales conclusions ont été présentées le 19 avril.

    0 3772

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    6 + 4 =