L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Politique

    La HAS publie un guide sur l'évaluation des dispositifs médicaux connectés

    PARIS (TICpharma) - La Haute autorité de santé (HAS) a publié le 19 février un guide décrivant les spécificités de l'évaluation clinique des dispositifs médicaux connectés (DMC) candidats à un remboursement par l'assurance maladie.

    Le guide mis en ligne sur le site de la HAS concerne les DMC évalués par la Commission nationale d'évaluation des dispositifs médicaux et technologies de santé (Cnedimts), c’est-à-dire les dispositifs disposant d'une fonction de télécommunication éventuellement liée à une intelligence artificielle (IA), utilisés à des fins médicales par le patient lui-même et pour lesquels une demande de prise en charge a été déposée par le fabricant après le marquage CE.

    La HAS cite les exemples d'applications ou d'outils mobiles utilisés à de fins de télésurveillance médicale, générant une action du patient à des fins d'autotraitement ou d'autosurveillance, ou des dispositifs générant ou recevant des informations pour optimiser un traitement, comme une pompe à insuline connectée à un capteur de mesure en continu du glucose interstitiel.

    L'élaboration de ce guide était inscrite au programme de travail 2018 de la HAS, qui comprenait plusieurs nouveaux chantiers dans le domaine de l'e-santé, rappelle-t-on (lire dépêche du 22 octobre et du

    Raphael Moreaux
    raphael.moreaux@apmnews.com

    À suivre

    Cellnovo lance son application mobile de monitoring

    Acteurs

    La HAS présente son "ambitieuse" stratégie données

    PARIS (TICpharma) - La Haute autorité de santé (HAS) a mis en place une stratégie données "ambitieuse", a expliqué son responsable, Pierre-Alain Jachiet, à TICpharma le 25 mai.

    0 1755

    Politique

    Dispositifs médicaux: la Cnedimts va clarifier ses attentes sur les "évolutions incrémentales"

    SAINT-DENIS (Seine-Saint-Denis) (TICpharma) - Un groupe de travail va être mis en place à la demande de la commission nationale d’évaluation des dispositifs médicaux et des technologies de santé (Cnedimts) afin de "donner une meilleure visibilité" au secteur du dispositif médical (DM) sur "le raisonnement de la Cnedimts face à des évolutions incrémentales", notamment dans les DM utilisant du numérique, apprend-on dans une note de cadrage datée de fin mars et mise en ligne sur le site de la Haute autorité de santé (HAS).

    0 1098

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    9 + 2 =