Une opération de maintenance est prévue vendredi 21 juin 2019 entre 12h30 et 13h. L'accès au site sera interrompu durant cette période. Nous vous remercions pour votre compréhension.

L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Acteurs

    L'ANSM lance une application web pour les demandes d'ATU nominatives

    SAINT-DENIS (Seine-Saint-Denis) (TICpharma) - L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a annoncé le 6 février le lancement d'une phase pilote pour la télétransmission des demandes d'autorisations temporaires d'utilisation (ATU) nominatives via une application web, qui remplacera l'actuel système par fax.

    L'application e-Saturne doit permettre de "simplifier les modalités de demandes et d’échanges avec l’agence afin de répondre plus rapidement aux besoins des patients qui nécessitent des traitements en ATU nominatives", promet l'ANSM dans un point d'information.

    La phase pilote est conduite "avec des pharmacies hospitalières partenaires". A terme, l'appli sera accessible à tous les professionnels de santé (médecins, pharmaciens, internes en médecine) hospitaliers à partir du lundi 4 mars et remplacera complètement la communication par fax en 2020.

    L'ANSM a fait évoluer en septembre 2018 les modalités de traitement des ATU nominatives, qui permettent un accès précoce au marché pour des produits innovants encore en développement.

    En particulier, un guichet unique a été mis à la disposition des professionnels de santé ainsi qu'un référentiel des spécialités délivrées dans le cadre des ATU nominatives.

    "Les demandes d’ATU pour lesquelles le professionnel de santé s’engage à se conformer aux critères d’octroi du référentiel, recevront immédiatement un avis favorable, imprimable depuis l’application e-Saturne", indique l'ANSM.

    Un tutoriel vidéo pour accompagner les prescripteurs dans l’utilisation de l'appli est disponible:

    Le point d'information de l'ANSM

    Guillaume Bietry

    À suivre

    La HAS publie un guide sur l'évaluation des dispositifs médicaux connectés

    Politique

    Données de vie réelle et logiciels de prescription au menu du PLFSS 2019

    PARIS (TICpharma) - L'avant-projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2019, dont TICpharma a eu copie, ouvre la possibilité de conditionner la prise en charge des produits de santé à la transmission de données de vie réelle et prévoit un nouvel encadrement des logiciels d'aide à la prescription (LAP) et à la dispensation (LAD).

    0 463

    Solutions

    L'administration des chimiothérapies sécurisée par informatique à Montpellier

    MONTPELLIER (TICpharma) - L'Institut du cancer de Montpellier (ICM) a annoncé dans un communiqué diffusé en juillet la mise en place d'un système informatisé d'aide à l'administration des chimiothérapies, développé en partenariat avec B. Braun, permettant de sécuriser l'intégralité du circuit du médicament.

    0 726

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    7 + 8 =