L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Acteurs

    Merck KGaA crée une co-entreprise avec Palantir en oncologie

    PARIS (TICpharma) - L'allemand Merck KGaA a annoncé le 19 novembre la création d'une co-entreprise avec la start-up américaine Palantir Technologies, spécialisée dans le big data, afin d'améliorer la remontée d'information et l'analyse des données sur les cancers.

    Cette joint-venture, baptisée Syntropy, proposera aux scientifiques et aux centres de recherche "une plateforme technologique collaborative pour faire avancer la recherche sur le cancer, contribuer à la découverte scientifique et améliorer la vie humaine", a indiqué Merck KGaA.

    Les outils commercialisés permettront de structurer et d'analyser des données provenant de diverses sources (la spécialité de Palantir) et de partager de manière sélective des informations avec des partenaires externes.

    Les détails financiers de l'opération n'ont pas été dévoilés, mais les deux partenaires détiendront chacun la moitié du capital de la nouvelle entité.

    Concrètement, Syntropy va proposer aux centres de recherche des outils d'analyse des données sur les cancers. L'offre va associer la plateforme de visualisation des données de Palantir, intitulée Foundry, et la présence commerciale de Merck KGaA Life Science, la division spécialisée dans les équipements de laboratoires du groupe allemand.

    "Nos clients paieront un droit de licence pour un logiciel, ce qui leur permettra d'agréger et d'analyser des données provenant de sources très disparates", a déclaré à Reuters le PDG de Merck KGaA, Stefan Oschmann.

    Palantir, dont la technologie aurait aidé le gouvernement américain à retrouver Oussama Ben Laden, travaille avec des dizaines de services de police ou de renseignement, notamment en France. Connue comme l'entreprise qui "sait tout sur tout", la start-up a aussi signé plusieurs contrats avec le secteur privé.

    Elle a indiqué que Merck KGaA serait son partenaire exclusif dans le cadre de cette co-entreprise.

    Le laboratoire allemand avait déjà signé un accord avec Palantir en janvier 2017, afin d'utiliser ses outils de traitement des données pour accélérer sa R&D sur les médicaments contre le cancer, accroître l'adhésion des patients aux traitements, mieux suivre leur efficacité, et améliorer sa chaîne d'approvisionnement (voir dépêche du 10 novembre 2017).

    La Rédaction
    redaction@ticpharma.com

    À suivre

    Maladies rares: Sanofi Genzyme va développer trois outils numériques pour accélérer le diagnostic

    Acteurs

    Iktos, la start-up qui met l'IA au service de la recherche pharmaceutique

    PARIS (TICpharma) - Spécialisée dans le développement de solutions d’intelligence artificielle (IA) appliquée à la recherche pharmaceutique, la start-up Iktos développe un logiciel qui "permet de concevoir virtuellement les molécules nécessaires à la fabrication d'un médicament", a expliqué à TICpharma Yann Gaston-Mahé, cofondateur de la start-up.

    0 723

    Solutions

    L'Ariis et l'Inca s’allient pour créer une plateforme de données en oncologie

    PARIS (TICpharma) - Dans le cadre du nouveau contrat stratégique de filière industries et technologies de santé signé le 4 février, l'Alliance pour la recherche et l’innovation des industries de la santé (Ariis) et l'Institut national du cancer (Inca) mènent conjointement un projet visant à créer une plateforme de données en oncologie, "futur outil de recherche publique et privée, compatible avec le Health Data Hub (HDH)", a expliqué à TICpharma Marco Fiorini, porteur du projet et secrétaire général de l’Ariis.

    0 1078

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    9 + 5 =