L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Politique

    E-santé: et si le gouvernement passait enfin à la vitesse supérieure?

    PARIS (TICpharma) - Renforcer l'usage du numérique en santé pour améliorer l'accès aux soins, rendre le système de santé efficient et faire des économies: si ces recommandations semblent presque galvaudées, elles sont pourtant encore au cœur de deux rapports remis au gouvernement cet été par le Comité Action publique 2022 (CAP 2022) et France Stratégie.

    Quand on parle d'e-santé, les rapports se suivent et bien souvent se ressemblent. L'été 2018 ne fera pas exception, deux rapports récemment publiés encourageant les pouvoirs publics à renforcer l'usage du numérique en santé.

    Le Comité Action publique 2022 (CAP 2022) propose ainsi de "renforcer l'innovation en santé, la sécurité et l'efficience du système de soins", notamment en lançant un "plan de santé numérique de grande ambition", indique-t-il dans son rapport rendu public le 20 juillet par le syndicat Solidaires Finances publiques.

    De son côté, France Stratégie, organisme d’expertise et d’analyse prospective sur les grands sujets sociaux et économiques rattaché à Matignon, a estimé que l'e-santé favoriserait l’accès aux soins et permettrait à l'assurance maladie d'économiser 70 millions d'euros, dans un rapport intitulé "Les bénéfices d'une meilleure a

    Pour accéder à la suite de l’article, vous devez accepter les cookies de performance et de suivi. Ils nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
    La RĂ©daction
    redaction@ticpharma.com

    À suivre

    Le consortium M4P lance "Diatabase", première base de données sur le diabète en France

    Politique

    L'UE demande aux plateformes de surveiller davantage la désinformation en ligne sur le Covid-19

    BRUXELLES (TICpharma) - La Commission européenne a annoncé début juin dans un communiqué prolonger jusqu'à la fin de l'année son soutien au programme de surveillance mené par les plateformes en ligne sur la désinformation sur les vaccins anti-Covid-19 et réclamé qu'elles "intensifient leurs efforts" dans cette lutte.

    0 1636

    Acteurs

    La HAS présente son "ambitieuse" stratégie données

    PARIS (TICpharma) - La Haute autorité de santé (HAS) a mis en place une stratégie données "ambitieuse", a expliqué son responsable, Pierre-Alain Jachiet, à TICpharma le 25 mai.

    0 1390

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    2 + 3 =