L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Acteurs

    Cellnovo accélère dans la course aux solutions connectées pour le diabète

    PARIS (TICpharma) - La medtech Cellnovo a lancé la mise en production "à grande échelle" des cartouches d’insuline de sa micro-pompe connectée, afin de répondre à la demande croissante de connectivité des diabétiques type 1 et de "les aider à mieux gérer la maladie", a expliqué à TICpharma la directrice générale de l'entreprise, Sophie Baratte.

    Cellnovo conçoit et distribue le premier système de micro-pompe à insuline connectée pour le diabète (photo). Objectif: "simplifier la vie des patients et les aider à mieux gérer la maladie", a indiqué Sophie Baratte.

    Compacte, sans tube et entièrement connectée, la pompe est fournie avec une tablette tactile disposant d'un lecteur de glycémie intégré.

    Doté de la transmission automatique de données par bluetooth, l'outil permet également une surveillance "constante et en temps réel" de l'état du patient par les proches aidants et les professionnels de santé, qui peuvent consulter les données sur la tablette ou directement sur le portail web de Cellnovo.

    Micro-pompe connectée + tablette Cellnovo

    Née en Grande-Bretagne en 2002 sous le nom de Starbridge Systems, la société a pris le nom de Cellnovo en 2009. En 2014, la petite entreprise britannique spécialisée dans les dispositifs médicaux appliqués au diabète prend un nouveau virage. Elle pose ses bagages en France et fait de Paris le centre névralgique du groupe.

    Cotée en Bourse sur Euronext Paris depuis l'été 2015, la société de 150 salariés entend désormais faire décoller ses ventes. Pour cela, elle a annoncé le 14 juin "la commercialisation des premières cartouches d'insuline produites à grande échelle dans l’usine de Flex à Althofen, en Autriche".

    "Jusqu'à présent, Cellnovo produisait ces cartouches seul. Or, chaque patient a besoin de 180 cartouche par an; nous avions besoin de produire à plus grande échelle pour répondre aux besoins du marché et assurer notre survie commerciale", a expliqué Sophie Baratte.

    Un partenariat a donc été signé avec Flex, ce qui doit permettre de "multiplier par 12" la production de cartouches et ainsi "augmenter le nombre de patients équipés".

    "Une deuxième ligne de production est en cours de lancement en Roumanie, une fois encore pour accélérer la production et réduire les coûts", a précisé la dirigeante.

    "Tout sera pris en charge par la sécurité sociale", a assuré Sophie Baratte. "Le prix du 'kit de démarrage' incluant la micro-pompe connectée et la tablette tactile est de 2.600 euros. Il est intégralement remboursé car il s'agit de dispositifs médicaux", a-t-elle ajouté.

    Si la micro-pompe connectée doit déjà permettre aux patients équipés de mieux vivre, la prochaine étape pour Cellnovo est révolutionnaire. Car la société ambitionne de mettre sur le marché le premier "pancréas artificiel".

    Le "pancréas artificiel" attendu pour "fin 2018"

    "Nous travaillons actuellement sur un projet de 'pancréas artificiel' qui doit voir être lancé fin 2018", a expliqué Sophie Baratte.

    Le projet, baptisé Diabeloop, est porté par le Centre d'études et de recherches pour l'intensification du traitement du diabète (CERITD) et le Laboratoire d'électronique et de technologie de l'information du CEA (CEA-Leti), qui ont développé un système de délivrance d’insuline en "boucle fermée".

    Pour ce pancréas 2.0, Cellnovo associe sa micro-pompe connectée au capteur de glycémie en continu de la société Dexcom G5.

    Le capteur connecté à la micro-pompe par bluetooth récupère les données glycémiques et un algorithme vient ajuster "en temps réel et en continu" la dose d'insuline nécessaire, "comme le ferait un pancréas en état de fonctionnement", a expliqué la directrice générale de Cellnovo.

    "A terme, nous souhaitons remplacer les glucomètres. Ce système peut devenir un standard de soin dans les prochaines années car il facilite la vie du patient et grâce à un suivi en temps réel, il peut aussi lui éviter les complications de santé provoquées par le diabète", a-t-elle déclaré.

    En 2017, Cellnovo a investi "un peu plus de 3 millions d'euros" dans la R&D. "Nous avons de très bons résultats cliniques aujourd'hui avec ce produit", a affirmé Sophie Baratte.

    Une étude a notamment été présentée le 25 juin au congrès de l’American Diabetes Association (ADA) à Orlando, montrant avec Diabeloop des "preuves à domicile sur l’amélioration du contrôle glycémique et la prévention des hypoglycémies".

    Les codéveloppeurs du "pancréas artificiel" attendent désormais le marquage CE et la commercialisation du dispositif, annoncés respectivement pour l’été et la fin 2018.

    Wassinia Zirar
    Wassinia.Zirar@apmnews.com

    À suivre

    Le gouvernement va investir dans l'amélioration des diagnostics médicaux par l'IA

    Acteurs

    Au bord de la faillite, Cellnovo cesse la commercialisation de sa micro-pompe à insuline connectée

    PARIS (TICpharma) - La medtech française Cellnovo, en grande difficulté financière, a décidé de cesser ses activités de production ainsi que la commercialisation de sa micro-pompe à insuline connectée, a-t-elle annoncé le 28 mars dans un communiqué.

    0 618

    Solutions

    Cellnovo lance son application mobile de monitoring

    PARIS (TICpharma) - La medtech Cellnovo a lancé une application mobile baptisée "Cellnovo Monitoring App" permettant aux patients d'accéder aux données issues de leur système de mesure du glucose en continu (CGM) directement sur leur smartphone.

    0 703

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    4 + 5 =