L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Innovations

    Retour sur l'Ă©dition 2018 de l'"IA Challenge" de Pierre Fabre

    CASTRES (TICpharma) - Le groupe cosmétique et pharmaceutique Pierre Fabre a organisé les 4 et 5 juillet, lors de l'Université d'été de la e-santé à Castres son deuxième IA Challenge, un hackathon autour de l'intelligence artificielle (IA) qui a porté sur la cotation des érythèmes solaires.

    Pour cette seconde édition de l'IA Challenge -le premier avait eu lieu les 24 et 25 novembre 2017 à Deauville (voir dépêche du 15 janvier 2018), le groupe Pierre Fabre a choisi de faire travailler les équipes challengers sur une nouvelle approche algorithmique de "cotation" des érythèmes solaires (rougeurs de la peau provoquées par les UV). L'objectif est de développer des solutions de prévention des cancer cutanés et "renforcer les méthodes actuelles de détermination des facteurs de protection solaire", a expliqué à TICpharma Thierry Picard chief digital officer (CDO) de Pierre Fabre Médicament Santé.

    Au total, les 28 participants, "dont une moitié d'étudiants", se sont retrouvés dans les locaux de l'Isis, l’école d’ingénieurs spécialisée en systèmes d'information de santé située sur le campus universitaire de Castres pour plancher sur la meilleure approche algorithmique en vue d'"accroître l'efficacité des photo-protecteurs dans la prévention des cancers provoqués par l’exposition solaire".

    "Les participants ont utilisé 250 clichés de peau -fournis, récoltés et traités à l'Hôtel-Dieu pour le hackathon. Ils ont travaillé sur un algorithme de prédiction du niveau de cotation de l'érythème pour que nous puissions par la suite calculer le bon indice de protection solaire", a détaillé le CDO de Pierre Fabre.

    Les lauréats de l'IA Challenge bénéficient par la suite d'un coup de pouce de Pierre Fabre pour la distribution de la technologie développée par la start-up ou de contrats de "co-innovation" entre la jeune pousse et le laboratoire français.

    "Nous identifions deux start-up gagnantes et nous les incubons au sein de l’IA Factory -l’espace de Microsoft au sein de l’incubateur de start-up parisien Station F. Nous les faisons travailler sur des problématiques de Pierre Fabre avec des jeux de données de l’entreprise que nous avons collectés en interne", a indiqué Thierry Picard.

    A l’issue de deux mois d'incubation, les start-up peuvent conclure un "partenariat commercial" avec le laboratoire castrais.

    A l'Université d'été de la e-santé, les compétitions estampillées Pierre Fabre sont devenues une tradition. En 2015 et 2016, des challenges e-santé, sur les thèmes de l'arthrose, l’incontinence urinaire et de l'acné sévère chez l’adolescent, avaient déjà été organisés et, à la fin de l’été 2017, le laboratoire avait lancé un "Chatbot Challenge", autour de la lutte contre le paludisme en Afrique.

    Et les lauréats sont...

    Les projets récompensés sont ceux qui ont obtenu le meilleur taux de réussite dans leur algorithme de cotation par rapport aux diagnostics visuels réalisés par des dermatologues à partir de photos d’érythèmes solaires.

    "La première équipe récompensée a réussi à prédire via son algorithme 55% des cas de l’échantillon test sur 54 images", a-t-on appris auprès des laboratoires Pierre Fabre.

    Les lauréats de la 2ème édition de l'IA Challenge
    • Le 1er prix est remportĂ© par l’équipe QuantaCell:

    La start-up bordelaise spécialisée dans les solutions informatiques sur mesure pour l’imagerie biologique remporte 5.000 euros et sera incubée au sein de l’IA Factory.

    • Le 2ème prix revient Ă  l’équipe UnovIT:

    Il s'agit également d'une start-up bordelaise, spécialisée dans l’internet des objets et l’électronique notamment en e-santé, fondée par 5 ingénieurs. Ils remportent 2.000 euros et seront également incubés à Station F.

    • Le 3ème prix est remportĂ© par 4 Ă©tudiants en master en Ă©cole d’ingĂ©nieurs en informatique:

    Ils décrochent un kit de développement Jetson TX2 de Nvidia, partenaire de l'IA Challenge.

    Wassinia Zirar
    Wassinia.Zirar@apmnews.com

    À suivre

    Accès aux données de santé: mise en place de nouvelles procédures simplifiées

    https://vph2020.sciencesconf.org

    Acteurs

    Comment le Digital Pharma Lab veut devenir le premier accélérateur de la pharmatech en Europe

    PARIS (TICpharma) - Créé en juin 2019, le Digital Pharma Lab veut "faire le lien entre les start-up de la pharmatech et les laboratoires pharmaceutiques pour accélérer l'innovation digitale dans le secteur et faire rayonner l'écosystème pharmatech en Europe", a expliqué à TICpharma Pascal Bécache, cofondateur de la structure.

    0 882

    Solutions

    Erreurs médicamenteuses: trois projets récompensés par le hackathon de l'ANSM

    SAINT-DENIS (Seine-Saint-Denis) (TICpharma) - Le premier hackathon organisé par l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) les 26 et 27 septembre a récompensé trois projets de services et applications numériques pour faciliter la déclaration des erreurs médicamenteuses et leur analyse ainsi que l'information des professionnels de santé et des patients.

    0 2086

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    4 + 6 =