L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Acteurs

    Acteurs publics et privés pointent trois défis à relever pour mieux exploiter les données de santé

    PARIS (TICpharma) - L'association LIR (Laboratoires internationaux de recherche) a dévoilé le 21 juin des propositions partagées entre acteurs publics et privés afin de relever les défis de la "collaboration", de "l'évaluation des innovations" et de la "formation aux outils numériques" pour une meilleure exploitation des données de santé.

    Ces propositions sont issues du premier Healthcare Data Summit organisé en mars par le LIR-Imaginons la santé, en présence de représentants d'institutions publiques comme Bpifrance, la direction générale de l'offre de soins (DGOS) et la Caisse nationale d'assurance maladie (Cnam). Etaient également présents des acteurs privés comme le G5 santé, Cegedim et le cabinet de consulting EY, et d'autres think tanks tels que Renaissance numérique et le Healthcare Data Institute (HDI).

    L'objectif des propositions est de remédier au retard pris par la France en matière d'exploitation des données de santé, pointé dans une étude réalisée par le LIR et EY (voir dépêche du 23 avril 2018), dans une optique d'amélioration des parcours de santé, de l'accès au marché pour les innovations et des traitement de données massives, notamment via les technologies d'intelligence artificielle (IA).

    "Le potentiel d'usage et d'exploitation des données de santé en France est énorme", a reconnu Agnès Renard, directrice générale du LIR, interrogée le 20 juin par TICpharma. Elle

    Pour accéder à la suite de l’article, vous devez accepter les cookies de performance et de suivi. Ils nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
    Raphael Moreaux
    raphael.moreaux@apmnews.com

    À suivre

    Les réseaux sociaux de plus en plus scrutés par la recherche médicale

    Politique

    PFUE: la DNS dresse le bilan de son action européenne

    PARIS, BRUXELLES (TICpharma) - Près de deux mois après la fin de la présidence française du Conseil de l'Union européenne (PFUE), la délégation du numérique en santé (DNS) a présenté le 25 août le bilan de ses actions à Bruxelles, où elle a promu pendant six mois "l'éthique du numérique en santé", œuvré pour la consolidation d'un marché unique européen et participé à la construction du futur espace européen des données de santé.

    0 763

    Etudes

    Presque tous les pays européens ont une stratégie et une feuille de route pour le numérique en santé (étude EY)

    PARIS (TICpharma) - Parmi 29 pays européens, 25 ont une stratégie nationale pour le numérique en santé et 26 une feuille de route, selon une étude réalisée par le cabinet EY pour la délégation ministérielle au numérique en santé (DNS) et dont les principales conclusions ont été présentées le 19 avril.

    0 2833

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    3 + 5 =