L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Acteurs

    Ce qu'il faut retenir des nouvelles modalités de prise en charge de la télémédecine

    PARIS (TICpharma) - Rémunération des actes de téléconsultation et de télé-expertise, exigences technologiques pour la réalisation des actes, aide forfaitaire aux médecins: TICpharma revient sur les dispositions de l'avenant n°6 à la convention médicale encadrant la télémédecine, signé les 13 et 14 juin par quatre syndicats représentant la majorité des médecins libéraux.

    Cet avenant négocié depuis janvier avec l'Union nationale des caisses d'assurance maladie (Uncam) a été signé par le Syndicat des médecins libéraux (SML), la fédération des médecins généralistes MG France, la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF), et l'Union syndicale des spécialistes des plateaux techniques lourds (Le Bloc).

    La Fédération des médecins de France (FMF) devrait faire connaître ses intentions d'ici fin juin.

    Le document marque la fin des expérimentations de financement des actes de téléconsultation et de télé-expertise engagées par la loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) pour 2014, et le basculement de la prise en charge dans un financement de droit commun. La télésurveillance reste toutefois financée de façon expérimentale pendant quatre ans, rappelle-t-on (voir dépêche du 6 juin 2018).

    L'avenant n°6 à la convention médicale détaille le montant des rémunérations prévues pour les professionnels de santé impliqués et les conditions à respecter pour pratiquer la télémédecine, notamment en terme

    Pour accéder à la suite de l’article, vous devez accepter les cookies de performance et de suivi. Ils nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
    Raphael Moreaux
    raphael.moreaux@apmnews.com

    À suivre

    Santé et numérique: un marché "en plein essor" au sein du pôle Cap Digital

    Acteurs

    Docaposte fait sa mue pour passer "de l'e-santé à la santé"

    PARIS (TICpharma) - Docaposte, filiale numérique du groupe La Poste, a fait un virage à 360 degrés cet été et redéfini sa stratégie en santé pour passer de l'ère de l'e-santé à celle de la santé impliquant le numérique, a expliqué à TICpharma début novembre Carla Gomes, directrice du marché santé de Docaposte.

    0 1982

    Politique

    Ce qu'il faut retenir du PLFSS pour 2022 dans l'e-santé

    PARIS (TICpharma) - L'avant-projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2022, dont APMnews/TICpharma a obtenu copie, contient plusieurs mesures relatives à l'e-santé, aux dispositifs médicaux (DM) numériques, à la télésurveillance et à la sérialisation en officine.

    0 1421

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    2 + 1 =