Une opération de maintenance est prévue Vendredi 19 Aout 2022 entre 13h15 et 13h45. L'accès au site sera interrompu durant cette période. Nous vous remercions pour votre compréhension.

L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Etudes

    BPCO: résultats mitigés pour la télésurveillance dans un essai clinique européen

    WASHINGTON (TICpharma) - La télésurveillance à domicile n'a ni allongé le délai jusqu'à la première hospitalisation ni amélioré la qualité de vie de patients atteints de bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), mais semble avoir réduit les coûts de santé par la suite, principalement en raison d'hospitalisations moins fréquentes et moins longues, selon les résultats d'un essai clinique européen.

    La télésurveillance à distance des patients atteints de BPCO semble être une solution intéressante pour détecter les exacerbations et les prendre en charge précocement afin de réduire les hospitalisations mais, pour le moment, les études ont donné des résultats plutôt décevants, rappellent Paul Walker du University Hospital Aintree à Liverpool et ses collègues dans l'American Journal of Respiratory and Critical Care Medicine (AJRCCM).

    Dans le cadre de cette étude européenne CHROMED (Espagne, Estonie, Royaume-Uni, Slovénie et Suède), ils ont voulu évaluer l'intérêt de télésurveiller en particulier des paramètres physiologiques pulmonaires et cardiaques sur le délai jusqu'à la première hospitalisation et de la qualité de vie.

    Ils ont inclus 312 patients au stade GOLD II à IV (de 66 à 76 ans), avec des exacerbations au cours de l'année passée et au moins une comorbidité non pulmonaire (insuffisance cardiaque, maladie coronaire, hyperlipidémie, troubles respiratoires du sommeil).

    Les patients ont été randomisés entre la télésurveillance à l'aide du dispositif médical Resmon Pro* Diary (Restech) ou le suivi à domicile

    Pour accéder à la suite de l’article, vous devez accepter les cookies de performance et de suivi. Ils nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
    Luu Ly Do Quang

    À suivre

    Boehringer Ingelheim investit tous azimuts dans sa "transformation digitale"

    Acteurs

    Insuffisance cardio-respiratoire: la start-up Biosency veut passer de la télésurveillance à la prédiction des crises

    CESSON-SEVIGNE (Ille-et-Vilaine) (TICpharma) - La start-up bretonne Biosency, qui propose un bracelet connecté pour patients insuffisants cardio-respiratoires chroniques, souhaite passer à l'étape supérieure en intégrant un algorithme de prédiction des crises dans son dispositif médical (DM), a expliqué sa présidente, Marie Pirotais, le 19 novembre à TICpharma .

    0 2246

    Acteurs

    Docaposte fait sa mue pour passer "de l'e-santé à la santé"

    PARIS (TICpharma) - Docaposte, filiale numérique du groupe La Poste, a fait un virage à 360 degrés cet été et redéfini sa stratégie en santé pour passer de l'ère de l'e-santé à celle de la santé impliquant le numérique, a expliqué à TICpharma début novembre Carla Gomes, directrice du marché santé de Docaposte.

    0 1993

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    1 + 7 =