L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Acteurs

    L'application de rencontres Grindr épinglée après avoir partagé le "statut VIH" de ses utilisateurs

    LOS ANGELES (Californie), PARIS - L'application américaine de rencontres homosexuelles Grindr est accusée de partager les données personnelles de ses utilisateurs avec des entreprises tierces, notamment leur statut sérologique renseigné sur la plateforme.

    Après le géant Facebook, plongé dans la tourmente depuis 15 jours pour avoir permis à la société privée Cambridge Analytica de récupérer les données de 50 millions d’utilisateurs via un test psychologique, c'est au tour de Grindr de se faire épingler.

    Après la parution d'une enquête du site Buzzfeed le 3 avril confirmant des informations de l'ONG norvégienne Sintef, la plateforme de rencontres -qui revendique 3,6 millions d'utilisateurs quotidiens- est accusée d'avoir partagé les renseignements fournis par ses utilisateurs, notamment s’ils sont ou non porteurs du VIH.

    Elements hautement sensibles, les données sérologiques sont renseignées volontairement par les utilisateurs sur leur profil, où est également indiqué la date de leur dernier test VIH. Ces informations auraient été partagées avec deux prestataires de Grindr: Apptimize et Localytics, chargés d’évaluer les statistiques de l’app et de l'optimiser.

    En France, où l'app compterait plus de 260.000 utilisateurs, d'après ses chiffres, le su

    Pour accéder à la suite de l’article, vous devez accepter les cookies de performance et de suivi. Ils nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
    Wassinia Zirar
    Wassinia.Zirar@apmnews.com

    À suivre

    Données de santé: les pays nordiques et anglo-saxons ont "pris une longueur d’avance" sur la France (étude LIR)

    Acteurs

    Future4Care cherche ses premières start-up à accompagner

    PARIS (TICpharma) - Future4Care, la société commune d'e-santé de Sanofi, Orange, Generali et Capgemini, lance un appel à projets pour recruter "25 à 30 start-up" afin de les accompagner "dans leur passage à l’échelle en vue de la mise sur le marché de leur solution", a-t-elle annoncé le 22 septembre par communiqué.

    0 1928

    Acteurs

    Cloud de santé: comment Amazon Web Services s'implante dans l'industrie et les hôpitaux

    PARIS (TICpharma) - Si Amazon Web Services (AWS), la filiale du géant du web Amazon spécialisée dans l'hébergement de données, refuse de donner des chiffres précis sur ses activités dans la santé en France, la société compte tout de même des clients importants dont Sanofi, Novartis, Doctolib et GE Healthcare, et s'appuie sur son expérience du cloud pour les séduire, ont expliqué Mathieu Jeandron, responsable des équipes techniques secteur public chez AWS, et Nicolas Malaval, architecte technique dans l'équipe dédiée à la santé d'AWS, début septembre à TICpharma.

    0 4671

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    6 + 2 =