L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Acteurs

    Sérialisation du médicament: un vaste chantier informatique contraint par le calendrier

    PARIS (TICpharma) - Alors que les inquiétudes se multiplient sur un possible retard de la mise en place de la sérialisation du médicament, Patrick Oscar, délégué général du Club inter-pharmaceutique (CIP), chargé de veiller à l'application de la nouvelle réglementation européenne en France, a présenté le 20 février un état des lieux du développement informatique de la base de donnée nationale qui permettra d'assurer la traçabilité des médicaments.

    Moins de 350 jours. C'est le temps qui reste à l'ensemble des acteurs de la chaîne d'approvisionnement du médicament (industriels pharmaceutiques, grossistes-répartiteurs, dépositaires, pharmacies officinales et hospitalières) pour être en conformité avec le nouveau règlement européen sur la sérialisation du médicament, qui entrera en vigueur le 9 février 2019.

    Adopté fin 2015, ce texte complète la directive sur les médicaments falsifiés (2011/62/EU) et fixe les dispositifs de sécurité qui doivent figurer sur l'emballage des médicaments afin de lutter contre la contrefaçon. Tous les médicaments soumis à prescription entrent dans son champ, en plus d'autres médicaments précisés en annexe II du règlement.

    Concrètement, à compter du 9 février 2019, les datamatrix (codes-barres à deux dimensions) figurant sur les boîtes de médicaments devront contenir, en plus des informations habituelles (code identifiant de présentation, numéro de lot, date de péremption), un numéro de série spécifique à la boîte concernée (voir dépêche du 1er décembre 2017

    Pour accéder à la suite de l’article, vous devez accepter les cookies de performance et de suivi. Ils nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
    Raphael Moreaux
    raphael.moreaux@apmnews.com

    À suivre

    L'assurance maladie épinglée par la Cnil pour sécurisation insuffisante du Sniiram

    Politique

    Sérialisation: vers une pénalité trimestrielle et reconductible de 2.000€ pour les officinaux

    PARIS (TICpharma) - Le gouvernement envisage une pénalité financière trimestrielle et reconductible de 2.000€ pour les pharmaciens d'officine qui contreviennent à leurs obligations en matière de sérialisation, selon l'étude d'impact du projet de loi portant diverses dispositions d'adaptation au droit de l'Union européenne notamment en matière de santé, présenté le 23 novembre en conseil des ministres.

    0 993

    Acteurs

    Sérialisation: les officines encore à la traîne par rapport aux objectifs

    PARIS (TICpharma) - A fin octobre, 55% des officines françaises étaient connectées au répertoire national de vérification des médicaments (NMVS) permettant d'assurer la sérialisation des produits, pour un objectif de 80% mi-novembre et de 100% à la fin de l'année, selon des chiffres communiqués le 4 novembre par le président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), Philippe Besset.

    0 873

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    1 + 1 =