L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Etudes

    Pharmacovigilance: les patients déclarent davantage d'effets indésirables avec une appli smartphone

    WASHINGTON, PARIS (TICpharma) - Les patients déclarent davantage d'effets indésirables de médicaments avec une application smartphone qu'avec les méthodes classiques, selon les données recueillies avec l'outil développé par le centre régional de pharmacovigilance (CRPV) au CHU de Toulouse.

    La sous-déclaration des effets indésirables médicamenteux est un phénomène notoire et plusieurs méthodes sont développées pour améliorer et faciliter les notifications à la fois par les professionnels de santé et les patients, indiquent le Dr François Montastruc et ses collègues du CRPV dans un courrier publié dans la revue Drug Safety.

    Avec l'usage croissant des smartphones, il a été suggéré que des applis mobiles permettraient d'améliorer la communication sur de nouvelles questions de sécurité.

    En janvier 2015, le CRPV de Toulouse a développé de manière indépendante une appli pour smartphone et tablette, VigiBIP, téléchargeable gratuitement sur les différents magasins d'applications Apple, Google et Windows.

    C'est la seule appli mobile qui permet la déclaration d'effets indésirables à un CRPV.

    Les professionnels de santé de l'ancienne région Midi-Pyrénées, les patients et/ou leur entourage peuvent l'utiliser pour déclarer un effet indésirable médicamenteux, renseignant des données sur le patient et l'utilisation du médicament suspecté.

    Il est possible aussi d'envoyer des photos d'une réaction cut

    Pour accéder à la suite de l’article, vous devez accepter les cookies de performance et de suivi. Ils nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
    Luu Ly Do Quang

    À suivre

    Une prothèse de genou connectée développée en France d’ici 5 ans

    Acteurs

    Le Health Data Hub dévoile la composition de son conseil scientifique consultatif

    PARIS (TICpharma) - Le Health Data Hub (HDH) a dévoilé fin novembre, sur son site internet, la composition de son conseil scientifique consultatif.

    0 1828

    Acteurs

    Ouverture des données: l'ANSM n'a atteint que 40% de ses objectifs en 2020

    SAINT-DENIS (Seine-Saint-Denis) (TICpharma) - L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) n'a complété que 40% de son programme de travail d'ouverture des données en 2020, apprend-on dans son rapport d'activité publié le 5 octobre.

    0 1899

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    8 + 5 =