L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Acteurs

    Les CIL/DPO entre gendarmes et coach de la protection des données

    PARIS (TICpharma) - Assurer la conformité des traitements de données personnelles, sensibiliser les collaborateurs, préparer l'entrée en vigueur du règlement général européen tout en faisant le lien entre impératifs techniques et juridiques: trois correspondants informatique et liberté (CIL) d'industries de santé ont fait part à TICpharma des défis rencontrés au quotidien dans cette fonction en pleine évolution.

    Adieu les CIL, vive les DPO (Data Protection Officer)! Ou DPD, pour "délégué à la protection des données" en bon français.

    Créé par la réforme de la loi Informatique et libertés en 2004, le poste de CIL, référent de la protection des données personnelles dans les entreprises, est en pleine (r)évolution sous l'effet du règlement général européen relatif à la protection des données personnelles (RGPD) qui entrera en vigueur le 25 mai 2018 et rendra notamment obligatoire la nomination d'un DPO (voir dépêche TICsanté du 13 mai 2016).

    Le terme de DPO est déjà bien connu au niveau international. "Un Américain ne comprend pas ce qu'est un CIL. Chez eux, et dans beaucoup de pays en Europe, on parle de DPO depuis plusieurs années", a relevé Frédéric Varnieu, CIL du fabricant de dispositifs médicaux Resmed France.

    Arrivé chez Resmed en 2009 à la direction des infrastructures pour l'Europe, Frédéric Varnieu a été nommé CIL en 2012 alors qu'il travaillait aux modalités de tél

    Pour accéder à la suite de l’article, vous devez accepter les cookies de performance et de suivi. Ils nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
    Raphael Moreaux
    raphael.moreaux@apmnews.com

    À suivre

    Les GAFAM, nouveaux partenaires des industriels pour l’accès aux données de santé

    Politique

    RGPD: trois ans après, le monde de la santé cherche encore l'équilibre

    PARIS (TICpharma) - Trois ans après son entrée en vigueur, le règlement général européen sur la protection des données personnelles (RGPD) s'applique bien aux acteurs traitant des données de santé mais soulève encore des questionnements. Interrogés par TICpharma, plusieurs experts l'expliquent par "un démarrage difficile", "des niveaux d'exigence parfois trop importants" ou "un manque de sensibilisation des acteurs".

    0 1386

    Acteurs

    Blockchain dans la pharma: les promesses s'envolent, les cas d'usage restent

    PARIS (TICpharma) - Les prédictions de transformation de l'industrie pharmaceutique par la technologie blockchain formulées depuis le milieu des années 2010 tardent à faire sentir leurs effets. Aujourd'hui, seuls deux cas d'usage sont en production dans le secteur, à petite échelle.

    0 3466

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    8 + 6 =