L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Innovations

    CES 2018: les acteurs français de l'e-santé en force

    LAS VEGAS (TICpharma) - La France envoie cette année 48 entreprises ou start-up spécialisées en e-santé au Consumer Electronic Show (CES) de Las Vegas, dont l'édition 2018 se tiendra du 9 au 12 janvier.

    Lors de cette grand-messe du numérique, la France sera la deuxième délégation en nombre d'entreprises, après les Etats-Unis, avec 365 sociétés dont 280 start-up.

    Lieu privilégié pour les démonstrations technologiques au grand public, le CES est aussi the place to be pour les professionnels qui veulent faire du réseautage, du démarchage d'investisseurs et des recherches de nouvelles alliances stratégiques avec d’autres acteurs de l'IT.

    Pour l’édition 2018 du salon, 48 entreprises ou start-up françaises sont estampillées "e-santé".

    Le secteur de la healthtech est le deuxième le plus représenté au sein de la délégation tricolore, derrière celui de la "maison intelligente".

    Dans le domaine de la deeptech, qui inclut notamment les biotechnologies et les objets connectés pour la santé et qui pèse 4,6 milliards d’euros, l'Hexagone se classe dans le Top 5 mondial des nations à la pointe.

    Pour rappel, les start-up de la deeptech proposent des innovations rendues possibles par des avancées scientifiques majeures telle que l'intelligence artificielle (IA). Leurs solutions hardware nécessitent souvent un effort de R&D assez important.

    Les applications et objets connectés en pole position

    Cette année encore, les applications mobiles et objets connectés seront très présents sur les étals du CES.

    Avant même l’ouverture du salon, un acteur français de la santé connectée a décroché un Innovation Award: Mirambeau AppCare, qui développe une application mobile de suivi du diabète baptisée DiabiLive. L'appli permet de calculer la dose d'insuline que les diabétiques doivent s'injecter à partir de la saisie de leur taux de glycémie.

    Benoît Mirambeau, concepteur de DiabiLive, a d’ailleurs obtenu, en 2016, le "Prix du président de la République" du concours Lépine pour cette application.

    Chaque année, la Consumer Technology Association (CTA), qui organise le CES, sélectionne elle aussi des sociétés pour le concours de sa fondation, primant les start-up œuvrant pour l’amélioration du quotidien des personnes les plus fragiles. Cette année, Lili smart fait partie des 5 lauréats du "concours accessibilité", choisis parmi plus de 200 start-up candidates.

    Lili smart a développé une application pour les aidants, une montre pour les proches fragiles et des capteurs installés à leur domicile. Grâce à un système algorithmique, la start-up peut ainsi analyser les habitudes de vie du proche et détecter des changements de comportement qui peuvent alerter.

    Par ailleurs, parmi les 11 "scale-up" du CES -des start-up en hyper-croissance-, on retrouve, cette année encore, la société française spécialisée dans l'électronique médicale Visiomed, avec sa solution BeWellConnect, une plateforme d’interprétation médicale et de santé personnalisée destinée aux patients.

    Visiomed avait annoncé en 2017 à Las Vegas un partenariat avec la société de domotique Vity, afin d'intégrer ses services BeWellConnect à la plateforme de télévision connectée Majord'home et "offrir le premier bouquet d'Apps TV dédié au maintien de personnes âgées à domicile".

    Lancement d'un appli de La Poste

    La société Docapost, filiale du groupe La Poste dédiée au numérique, va de son côté annoncer au CES le lancement de l'application mobile "La Poste eSanté", qui sert à la fois de "carnet de santé numérique" et d'outil de suivi des patients après une hospitalisation (__voir dépêche TICsanté du 8 janvier!=https://www.ticsante.com/le-groupe-la-Poste-devoile-son-carnet-de-sante-numerique-au-CES-de-las-Vegas-NS_3868.html_).

    L'application permet de centraliser les données générées par des objets connectés de santé de façon sécurisée pour fournir au patient un historique de ses constantes, des conseils, des bonnes pratiques, et des alertes personnalisées lorsque l'outil détecte une situation anormale comme une chute de tension, ou une baisse brutale du poids, par exemple.

    Une autre start-up française va poser ses valises à Las Vegas cette année: Tilak Healthcare. En octobre dernier, la société avait présenté son application mobile OdySight, un jeu vidéo médical décrit comme un "Candy Crush de l'aide au suivi" des maladies chroniques ophtalmiques (voir dépêche du 18 octobre 2017).

    Montée, hébergée et financée au sein du réseau iBionext depuis fin 2016, Tilak Healthcare a levé auprès du réseau 2,5 millions d'euros en 2017 afin de financer le développement et la commercialisation d'OdySight, prévue pour fin 2018.

    Enfin, on peut également citer le groupe Pharmagest, qui va présenter au CES ses nouvelles solutions de prévention, d’accompagnement et de maintien à domicile (MAD) destinées aux personnes âgées ou fragiles.

    Wassinia Zirar
    Wassinia.Zirar@apmnews.com

    À suivre

    Données personnelles et IA: Bercy veut renforcer le contrôle des investissements étrangers

    Etudes

    La visite médicale à distance évolue chez les laboratoires et leurs prestataires (Infostat)

    RUEIL-MALMAISON (Hauts-de-Seine) (TICpharma) - Les pratiques des laboratoires pharmaceutiques et de leurs prestataires en matière de visite médicale à distance évoluent, avec une place "prépondérante" de la visite dite "téléphonée" intégrée dans une "offre digitale multicanale sur mesure" pour les professionnels de santé, montre une étude du cabinet Victa conseil pour Infostat présentée le 28 mars.

    0 1015

    Acteurs

    Des partenaires et une bonne gouvernance, la recette d'AstraZeneca pour faire de l'IA

    GÖTEBORG (Suède) (TICpharma) - Chatbots, usine connectée... le laboratoire anglo-suédois AstraZeneca fait sa mue digitale et prend le virage de l'intelligence artificielle (IA) en s'appuyant sur "un dialogue multi-partenarial et une bonne gouvernance", ont expliqué deux de ses représentants à TICpharma.

    0 1087

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    9 + 3 =