Une opération de maintenance est prévue Mardi 24 Mai avril 2022 entre 13h00 et 13h15. L'accès au site sera interrompu durant cette période. Nous vous remercions pour votre compréhension.

L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Etudes

    Psychiatrie: un avatar numérique permet de réduire les hallucinations auditives

    LONDRES (TICpharma) - Une thérapie utilisant un avatar numérique pour discuter avec le patient permet de réduire la sévérité des hallucinations auditives verbales réfractaires, montrent les résultats d'une étude britannique publiés dans The Lancet Psychiatry en novembre.

    Cette étude est la première à évaluer de manière contrôlée et à grande échelle ce type de thérapie, et les résultats montrent qu'elle a été plus efficace qu'une psychothérapie de soutien pour réduire les hallucinations de manière importante, souligne The Lancet dans un communiqué.

    Environ 60% à 70% des patients atteints de schizophrénie déclarent entendre des voix. Ces hallucinations auditives verbales sont typiquement désobligeantes et menaçantes, rappellent le Pr Tom Craig du Kings College London et ses collègues.

    Les médicaments sont souvent efficaces pour réduire ces hallucinations mais environ 25% des patients continuent à en avoir. La thérapie cognitivo-comportementale est quant à elle utile, avec toutefois un effet sans grande ampleur.

    Pour les patients, ces voix proviennent d'entités qui exercent leur pouvoir sur eux. Dans cette perspective, plusieurs chercheurs ont développé une approche relationnelle et interpersonnelle visant à redonner aux patients l'ascendant sur ces voix.

    Dans ce projet financé par la fondation Wellcome Trust, les chercheurs du Kings College London, de l'University College London et d

    Pour accéder à la suite de l’article, vous devez accepter les cookies de performance et de suivi. Ils nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
    Luu Ly Do Quang

    À suivre

    La CJUE sonne le glas de la certification des logiciels d'aide Ă  la prescription

    Etudes

    DĂ©pistage du cancer du sein: l'IA a encore un "long chemin" Ă  faire avant une utilisation en pratique clinique

    LONDRES (TICpharma) - L'utilisation de l'intelligence artificielle (IA) pour le dépistage du cancer du sein a encore un "long chemin" à faire avant de pouvoir être implémentée en pratique clinique et des essais randomisés bien conçus dans de grandes populations sont nécessaires pour bien évaluer les systèmes actuellement commercialisés, estiment les auteurs d'une analyse systématique publiée début septembre par le British Medical Journal (BMJ).

    0 2310

    Etudes

    Outils de réalité virtuelle et augmentée: l'Anses met en garde contre le risque de "cybercinétose"

    PARIS (TICpharma) - L'utilisation d'outils de réalité virtuelle ou augmentée peut perturber les capacités sensorimotrices ainsi que le système sensoriel et conduire à des symptômes de cybercinétose, de type nausées, vertiges, sueurs, pertes d'équilibre, selon un avis de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) qui émet quelques recommandations pour limiter les effets indésirables.

    0 2757

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    8 + 5 =