L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Etudes

    Dialyse: une meilleure prise en charge avec un recueil automatisé des données

    0 948

    STRASBOURG (TICpharma) - Le recueil automatisé des données et leur analyse répétée semblent améliorer la prise en charge des patients dialysés, suggère une étude de Nephrocare (groupe Fresenius), présentée le 5 octobre au congrès de la Société francophone de néphrologie, dialyse et transplantation (SFNDT), à Strasbourg.

    L'analyse des pratiques est un outil permettant d'améliorer la prise en charge avec pour objectif final l'allongement de la survie des patients et un meilleur accès à la greffe, indiquent Charles Chazot de Nephrocare et ses collègues dans le résumé de leur communication orale.

    Dans les 38 centres de dialyse de Nephrocare, tous les patients sont dialysés sur un générateur 5008 (Fresenius) connecté à un serveur central avec recueil automatique des données de séance. La gestion de la séance d'hémodialyse et du dossier du patient se fait par le logiciel Euclid 5.

    Tous les mois, un tableau de suivi de 10 indicateurs (BSC pour balance score card) est mis à disposition pour chaque unité géographique, avec la proportion des patients atteignant les cibles prédéfinies. Ces indicateurs sont:

    1. la durée de traitement effective
    2. le volume de réinfusion en hémodiafiltration et le volume de sang traité
    3. l'épuration du sang exprimé en Kt/V (clairance de l'urée du filtre multiplié par le temps/volume d'eau totale), obtenu par dialysance ionique (OCM pour online clearance monitor)
    4. l'abord vasculaire
    5. l'état d'hydratation évalué en impédance
    6. la protection contre l'hépatite B
    7. l'albuminémie
    8. la gestion de l'anémie
    9. la phosphatémie
    10. l'accès à la greffe.

    Entre janvier 2015 et décembre 2015, le score agrégé du BSC prenant en compte tous les indicateurs dans la cible est passé de 57% à 75%, témoignant d'une amélioration des indicateurs médicaux sur l'ensemble des structures.

    Le clinic score, qui correspond aux cibles non atteintes rapporté à une base de 100 patients, est passé de 317 à 278 points, témoignant de la baisse des indicateurs hors cible.

    Le score d'inscription à la greffe a augmenté, passant de 51,1% à 72% des patients éligibles inscrits.

    "L'analyse répétée des indicateurs de qualité de prise en charge des patients grâce à un système informatisé automatique a permis une amélioration de la prise en charge des patients. Le benchmarking par centre de chaque indicateur permet d'identifier les problématiques à résoudre au niveau de chaque structure", commentent les auteurs.

    "Même si l'effet sur la mortalité reste à démontrer, ce suivi des indicateurs médicaux permet une évaluation en continu des pratiques professionnelles et une amélioration des résultats clinico-biologiques", ajoutent-ils.

    Luu Ly Do Quang

    À suivre

    Convergence sciences de la vie/informatique: la France a un "potentiel extraordinaire" (Elias Zerhouni, Sanofi)

    https://www.eventbrite.fr/e/billets-hdi-day-2020-120031939763

    Etudes

    Une IA aussi précise que des spécialistes pour le diagnostic du mélanome

    WASHINGTON (TICpharma) - Un algorithme d'intelligence artificielle (IA) a été aussi précis que des spécialistes pour le diagnostic du mélanome, selon une étude australienne publiée le 15 octobre dans le JAMA Network Open.

    0 1099

    Etudes

    Le marché mondial de la santé numérique estimé à 234,5 milliards de dollars en 2023

    PARIS (TICpharma) - Le cabinet de consultants Frost & Sullivan a estimé à 234,5 milliards de dollars la valeur du marché mondial de la santé numérique d'ici 2023, soit une hausse de près de 160% par rapport à 2019, dans un rapport prospectif sur le secteur présenté début octobre.

    0 1089

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    7 + 3 =