L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Solutions

    La start-up Inato lève 1,3 million d'euros pour mettre l'IA au service de la recherche clinique

    PARIS (TICpharma) - La start-up Inato a bouclé une levée de fonds d'1,3 million d'euros afin de développer sa plateforme faisant appel à l'intelligence artificielle (IA) pour automatiser la recherche de partenaires dans le cadre du lancement d'essais cliniques, a expliqué le 13 novembre à TICpharma Kourosh Davarpanah, co-fondateur et CEO d'Inato.

    La start-up a levé ces fonds auprès de Serena Capital, Fly Ventures, Kima Ventures, Bertrand Diard (Talend) et Franck le Ouay (Criteo)

    Créée en février 2016, Inato propose aux laboratoires pharmaceutiques, biotech, medtech et sociétés de recherche sous contrat (CRO), un logiciel en mode SaaS (Software as a Service) déjà fonctionnel, afin de les aider dans la recherche de partenaires et d'investigateurs d'essais cliniques avec une "approche pilotée par la donnée".

    "Le processus de collecte et de vérification des données sur les centres investigateurs, qui est encore fait de façon manuelle par les laboratoires et les CRO, contribue à rendre exorbitant le coût des essais", a souligné Kourosh Davarpanah, ingénieur passé par Polytechnique et l'université de Columbia.

    Concrètement, la plateforme d'Inato tire profit des bases de données publiques sur les essais cliniques dans le monde, et des données disponibles en interne chez les industries de santé, pour "identifier de potentiels partenaires pour les essais, interroger ceux qui paraissent le plus pertinent, critiquer et réévaluer leur capacité de recrutement", a-t-il expliqué à TICpharma.

    "En mettant en contact différentes sources et jeux de données sur les investigateurs, on arrive à avoir suffisamment de critères explicatifs pour aider à la prise de décision", a-t-il poursuivi.

    La plateforme couvre aujourd'hui plus de 200.000 services hospitaliers dans le monde, 1,2 million de médecins investigateurs ayant participé à un historique d'environ 900.000 essais.

    L'objectif de la levée de fonds est d'agrandir ces sources de données et d'"accélérer au niveau européen" pour "se rapprocher des maisons mères des laboratoires pharmaceutiques en Europe", a indiqué le fondateur de la start-up.

    Une première version d'Inato a été testée dans le cadre de programmes pilotes avec des laboratoires pharmaceutiques français. "Il s'agissait d'essais cliniques de plus de 100 millions d'euros de budget, mobilisant plus de 150 centres sur près d'une quarantaine de pays, principalement en cancérologie", a précisé Kourosh Davarpanah, sans citer le nom des laboratoires impliqués.

    IA à tous les étages

    Les "trois piliers" de la plateforme Inato où l'IA entre en compte sont l'automatisation de la collecte et de la structuration des données, le croisement des sources pour améliorer la fiabilité des données, et la mesure des signaux prédictifs qui vont déterminer la propension d'un professionnel de santé à intégrer un essai clinique et à le mener jusqu'au bout.

    "Actuellement, environ 30% des médecins participant à un essai ne recrutent pas de patients, parce que l'équipe n'est pas qualifiée, que le médecin n'est pas motivé ou qu'il n'a tout simplement pas de patients à inclure", a noté Kourosh Davarpanah.

    Le recours à des algorithmes de machine-learning (apprentissage machine) permet à la plateforme Inato de "recréer un mapping mondial de la recherche clinique" et de "mesurer la pertinence du recours à chaque centre en fonction du contexte", a-t-il expliqué.

    Personnalisation de la plateforme

    Inato se présente sous la forme d'un logiciel accessible en ligne, adapté à chaque nouveau client. "Pour chaque nouvel essai, nous créons un partenariat et nous personnalisons à 100% la plateforme, notamment pour y intégrer les données du client", a détaillé Kourosh Davarpanah, qui a mis en avant le "temps humain" accordé à chaque projet par Inato, au-delà de l'IA.

    Le prix du service varie en fonction de la taille et de la complexité de l'essai clinique, et se situe "entre 75.000 et 150.000 euros", a-t-il indiqué.

    Pour tester sa solution, la start-up propose de mettre en place des pilotes sur certains essais, dans lesquels le client utilise sa méthode de sélection habituelle des investigateurs et compare ses résultats à l'arrivée avec ceux des équipes Inato qui ont travaillé en parallèle avec le logiciel SaaS.

    "Ce qu'on va montrer c'est que notre processus est plus scalable, fiable, et que la qualité des données est meilleure", a affirmé Kourosh Davarpanah.

    L'équipe d'Inato, d'une dizaine de personnes, allie les compétences de plusieurs développeurs et ingénieurs spécialisés dans la gestion de données à l'expertise médicale du Dr Jean-David Zeitoun et du Pr Philippe Ravaud, qui dirige notamment le centre Cochrane français.

    Raphael Moreaux
    raphael.moreaux@apmnews.com

    À suivre

    CES 2018: les acteurs français de l'e-santé en force

    Solutions

    Comment Med-eShare veut collecter et monétiser le partage de données de santé

    PARIS (TICpharma) - En proposant aux médecins libéraux un nouveau logiciel de gestion de cabinet gratuit, connecté à une plateforme cloud, la start-up Med-eShare espère constituer une base de données de santé et monétiser le partage de ces données anonymisées avec les autorités de santé, les chercheurs et les industriels, a expliqué son directeur général, Jean-François Lanièce, lors d'une conférence de presse organisée en juillet.

    0 674

    Solutions

    Sérialisation du médicament: la France sera connectée à la base de données européenne à compter du 5 septembre

    PARIS (TICpharma) - La France sera connectée à la base de données européenne créée dans le cadre de la mise en oeuvre de la sérialisation du médicament à partir du mercredi 5 septembre, a indiqué l'organisme France MVO (France Medicines Verification Organisation) dans une lettre datée du 6 juillet.

    0 809

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    8 + 9 =