L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Acteurs

    Le pôle de compétitivité Medicen mise sur le numérique appliqué aux "machines"

    PARIS (TICpharma) - Le président du pôle de compétitivité francilien spécialisé dans la santé Medicen Paris Région, Christian Lajoux, a expliqué à TICpharma jeudi que l'une de ses priorités était le développement d'un numérique appliqué aux "machines".

    Medicen, qui fêtait ses 10 ans mercredi au hub Bpifrance à Paris, a placé le numérique, l'accompagnement à l'international et la formation initiale et continue parmi ses "trois chantiers" d'avenir.

    "Je voudrais qu'on s'oriente davantage vers les 'machines' au service du patient", a indiqué Christian Lajoux. Malgré ce "mot un peu vieillot", la notion recouvre la robotique, l'imagerie, la radiologie. Il a aussi évoqué des projets de pancréas et de poumon artificiels.

    Le numérique doit "toujours être un moyen et jamais une finalité", a considéré Christian Lajoux, reconnaissant un "effet de mode" sur le sujet. Il y a la "nécessité d'une évaluation pour savoir ce qui relève réellement de l'innovation", a-t-il ajouté.

    L'ancien président France de Sanofi a lancé cet été une commission "santé et numérique" au sein de Medicen. Présidée par le directeur général de Samsung Santé France, Carlos Jaime, elle a pour mission de "développer cette réflexion et générer des projets". "J'ai voulu marquer le changement de façon concrète", a expliqué Christian Lajoux.

    "En ce sens, on se démarque un peu de l'e-santé", a-t-il relevé. Toutefois, cette dimension est au cœur d'un des cinq DAS (domaine d'activité stratégique) désignés par Medicen fin 2014 avec les deux pôles de compétitivité franciliens sur le numérique, Systematic et Cap Digital. Le président de Medicen a noté que ces partenariats permettaient à des entreprises du numérique d'aller vers la santé, plus que le contraire.

    "Indépendance stratégique"

    "Ce que j'essaye de faire, c'est d'être acteur et non pas spectateur de la montée en puissance du numérique", a expliqué Christian Lajoux, rapportant son regret, au cours d'une récente visite chez le fabricant de dispositifs médicaux LivaNova, de n'avoir vu aucune machine d'origine française dans ses locaux.

    "Je crains que notre pays perde son indépendance stratégique en santé" s'il n'y a pas l'émergence de nouveaux acteurs, a dit le dirigeant.

    Medicen compte actuellement 276 membres représentant 60.000 emplois et fait valoir, en une décennie d'existence, 1,2 milliard d'euros investis dans 284 projets collaboratifs dont 55 ayant abouti à la mise sur le marché de 106 solutions thérapeutiques ou produits.

    yb/eh

    Youness Bousenna

    À suivre

    Maladies respiratoires: un système connecté pour améliorer l'observance et l'utilisation des inhalateurs

    https://www.eventbrite.fr/e/billets-hdi-day-2020-120031939763

    Politique

    Inauguration en grande pompe du "guichet national de l’innovation et des usages en e-santé" (G-Nius)

    PARIS (TICpharma) - Inscrit dans la feuille de route du numérique en santé, le "Lab e-santé", rebaptisé "guichet national de l’innovation et des usages en e-santé" (G_Nius), a officiellement été lancé le jeudi 8 octobre par les responsables de la délégation ministérielle du numérique en santé (DNS), Dominique Pon et Laura Létourneau, en présence de Cédric O, secrétaire d'Etat chargé de la transition numérique et des communications électroniques.

    0 502

    Acteurs

    Coronavirus: une large coalition d'acteurs lance un appel Ă  projets innovants

    PARIS (TICpharma) - La Coalition innovation santé, initiée par des acteurs publics et privés de la santé face à l'épidémie de coronavirus, a lancé le 25 mars un appel à projets innovants.

    0 812

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    1 + 1 =