Une opération de maintenance est prévue vendredi 22 octobre 2021 entre 13h15 et 13h45. L'accès au site sera interrompu durant cette période. Nous vous remercions pour votre compréhension.

L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Etudes

    Qualité globalement faible des applis mobiles pour le suivi du diabète (étude américaine)

    WASHINGTON (TICpharma) - Les applications mobiles en anglais proposées gratuitement aux diabétiques de type 2 sont rarement de bonne qualité, selon une lettre publiée dans Diabetes Care en août.

    Sarah Chavez de l'université de Floride à Gainsville et ses collègues ont sélectionné les premières applications mobiles proposées pour le diabète à juin 2016 sur iTunes et Google Play, soit 120 applications au total.

    Après élimination des doublons et des applications non anglophones, non destinées aux patients diabétiques, payantes ou nécessitant une inscription, trois évaluateurs ont analysé 89 applications.

    Ils ont utilisé l'echelle Mobile App Rating Scale (MARS), validée pour évaluer la qualité des applications santé, avec une note de 1 à 5 dans quatre domaines objectifs et un domaine subjectif (en page 44 du Référentiel de bonnes pratiques sur les applications et les objets connectés en santé de la Haute autorité de santé, HAS).

    Cette échelle n'étant pas spécifique du diabète, les évaluateurs ont également analysé si 6 tâches propres à la prise en charge du diabète (activité physique, nutrition, mesures glycémiques, doses d’insuline ou d’antidiabétiques, éducation thérapeutique, feedback

    Pour accéder à la suite de l’article, vous devez accepter les cookies de performance et de suivi. Ils nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
    La RĂ©daction
    redaction@ticpharma.com

    À suivre

    CES 2018: les acteurs français de l'e-santé en force

    Etudes

    La transmission virale par cas contact pourrait chuter de 37% si TousAntiCovid était adoptée par 30% des Français

    PARIS (TICpharma) - Si l'application de traçage des cas contacts TousAntiCovid était adoptée par 30% de la population, alors chaque personne se déclarant comme Covid+ dans l'application permettrait à 37% de ses contacts de ne pas retransmettre le virus, selon une modélisation mise en ligne le 22 octobre sur le site de l'EPIcx lab, dirigé par l'épidémiologiste Vittoria Colizza.

    0 3675

    Etudes

    Premiers résultats encourageants pour la plateforme eNephro de télésuivi des malades rénaux chroniques

    NANTES (TICpharma) - La télésurveillance médicale des patients atteints de maladie rénale chronique tend à diminuer la durée cumulée sur un an des hospitalisations non programmées et à réduire les coûts pour l'assurance maladie, selon les premiers résultats de la plateforme eNephro présentés le 8 octobre au congrès virtuel de la Société française de néphrologie, dialyse et transplantation (SFNDT).

    0 3771
    https://www.santexpo.com/infos-pratiques/obtenez-badge-visiteur/?utm_campaign=TICPHARMA&utm_source=SW&utm_medium=BAN&utm_salon=SE

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    2 + 6 =