L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Etudes

    Bonne adhérence de patients en rhumatologie aux objets connectés (étude)

    2 1269

    PARIS (TICpharma) - Les résultats d'une étude sur l'utilisabilité des objets connectés en recherche clinique et épidémiologique sur des patients en rhumatologie, publiés dans la Revue d'épidémiologie et de santé publique, font état d'une bonne adhérence à un bracelet connecté mesurant leur activité physique.

    Cette étude multicentrique intitulée "ActConnect" a suivi, de janvier à juin 2016, 177 patients de la région parisienne diagnostiqués pour une spondylarthrite ou une polyarthrite rhumatoïde, majeurs, et dotés d'un smartphone et d'une connexion internet.

    Son objectif était d'évaluer sur 3 mois l'adhérence au monitoring de l'activité physique par le port d'un bracelet connecté motivé par le médecin ou le spécialiste habituel.

    Une montre connectée de la marque Withings (groupe Nokia) a été confiée aux patients, qui avaient la charge de la synchroniser régulièrement avec leur téléphone par Bluetooth.

    Seules les journées avec plus de 8 heures de port de la montre étaient comptées. En cas de non synchronisation avec le téléphone après 4 jours, les données antérieures étaient perdues du fait des limites de la mémoire du dispositif.

    L'acceptabilité de l'objet connecté par les patients était évaluée sous la forme d'un questionnaire réalisé après 90 jours. Leur adhérence était déterminée en fonction du nombre moyen de jours pendant lesquels le bracelet a été porté et les données transmises au smartphone.

    Pour accéder à la suite de l’article, vous devez accepter les cookies de performance et de suivi. Ils nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
    Raphael Moreaux
    raphael.moreaux@apmnews.com

    À suivre

    Boston Consulting Group évalue la "maturité digitale" des industries de santé

    Etudes

    Un consortium mené par Owkin présente un outil d'IA pour prédire la gravité du Covid-19

    LONDRES, VILLEJUIF (Val-de-Marne) (TICpharma) - Un outil d’intelligence artificielle (IA) capable d’établir un score de gravité chez les malades atteints de Covid-19 dès le diagnostic s’est révélé plus performant que les 11 autres scores de gravité auxquels il a été comparé, selon une étude française publiée le 27 janvier dans Nature Communications.

    0 3375

    Etudes

    Une intelligence artificielle permet de détecter plus rapidement des cas critiques sur radio thoracique

    LONDRES (TICpharma) - Une équipe coréenne a développé un algorithme permettant de détecter 10 anomalies sur des radiographies du thorax, avec d'excellents résultats grâce à l'intelligence artificielle (IA), permettant aux radiologues d'améliorer leurs performances et de gagner 45 minutes dans le repérage des cas critiques, selon des données publiées dans l'European Respiratory Journal (ERJ).

    0 3511

    Vos réactions

    • R

      RĂ©daction

      Bonjour "Vigilance Orthographe",
      Nous avons utilisé le terme d'"adhérence" afin de rester fidèle à l'étude française qui cite bien parmi ses objectifs celui d'évaluer "l'adhérence" au monitoring de l'activité physique. Elle définit la notion de patient "adhérent" par le port de la montre connectée au moins 80 jours, comme mentionné dans l'article. Il ne s'agit donc pas d'une erreur mais d'une reprise du vocabulaire employé dans l'étude.

      26/07/2017 Ă  11:52

      Signaler un abus au modérateur

    • V

      VIGILANCE ORTHOGRAPHE

      ADHERENCE??? ne voulez vous pas dire plutôt "adhésion" ???

      26/07/2017 Ă  11:48

      Signaler un abus au modérateur

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    4 + 8 =