L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Etudes

    Cancers métastatiques: les patients qui relèvent leurs symptômes sur internet survivent plus longtemps

    CHICAGO (TICpharma) - Un outil informatique permettant à des patients traités pour un cancer métastatique de rapporter leurs symptômes en temps réel peut apporter des bénéfices majeurs dont une survie plus longue, montre une étude de phase III américaine présentée le 4 juin au congrès de l'American Society of Clinical Oncology (ASCO) qui s'est tenu jusqu'au 6 juin à Chicago, et publiée dans le Journal of the American Medical Association (JAMA).

    Le Dr Fabrice Denis de l'Institut interrégional de cancérologie Jean-Bernard du Mans l'avait déjà montré lors de la précédente édition du congrès de l'ASCO, dans le cas du cancer du poumon avancé, avec l'application Moovcare.

    L'étude présentée dimanche, au cours de la session plénière qui retient seulement 4 études sur les 5.000 présentées lors du congrès car elles sont de nature à changer les pratiques, souligne l'intérêt accru pour les symptômes rapportés par les patients eux-mêmes (PRO pour Patient-Reported Outcomes) en oncologie.

    "Les symptômes sont fréquents en cas de cancers métastatiques, mais ils ne sont souvent pas détectés par les cliniciens avant de devenir sévères ou invalidants", a expliqué le Pr Ethan Basch du Lineberger Comprehensive Cancer Center à Chapel Hill de l'université de Caroline du Nord -mais qui était au Mémorial Sloan-Kettering Cancer Center (MSKCC) à New York quand il a conduit son étude.

    Son équipe a émis l'hypothèse que les symptômes rapportés par les patients par internet conduiraient les cliniciens à intervenir plus tôt, et que cela améliorerait leur pronostic.

    Une fois

    Pour accéder à la suite de l’article, vous devez accepter les cookies de performance et de suivi. Ils nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
    Sylvie Lapostolle

    À suivre

    Protection des données: la pharma se prépare au nouveau règlement européen

    Acteurs

    Huit industriels engagés dans l'association "Filière intelligence artificielle et cancer"

    PARIS (TICpharma) - Huit groupes pharmaceutiques ont répondu à l'appel de l'Institut national du cancer (Inca) et l'Alliance pour la recherche et l'innovation des industries de la santé (Ariis) pour créer l'association "Filière intelligence artificielle et cancer" destinée à favoriser l'accélération de l'innovation et de la recherche en cancérologie, ont annoncé les partenaires le 14 septembre.

    0 1997

    Acteurs

    Clarisse Lhoste prend en main le volet IA du CSF santé

    PARIS (TICpharma) - La présidente de MSD France, Clarisse Lhoste, a pris en charge le pilotage du projet intelligence artificielle (IA) et santé au sein du comité stratégique de filière industries et technologies de santé (CSF-ITS), en remplacement d'Emmanuelle Quilès, a appris APMnews/TICpharma le 7 septembre.

    0 1221

    Vos réactions

    • U

      Un patient

      En fait il faut lire : lorsque les médecins font leur travail de surveillance, les malades se portent mieux. C'est une découverte INCROYABLE !!!!

      14/06/2017 Ă  10:38

      Signaler un abus au modérateur

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    1 + 1 =