L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Acteurs

    Sérialisation: les officines encore à la traîne par rapport aux objectifs

    PARIS (TICpharma) - A fin octobre, 55% des officines françaises étaient connectées au répertoire national de vérification des médicaments (NMVS) permettant d'assurer la sérialisation des produits, pour un objectif de 80% mi-novembre et de 100% à la fin de l'année, selon des chiffres communiqués le 4 novembre par le président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), Philippe Besset.

    Prévu par la directive européenne 2011/62/UE sur les médicaments falsifiés, le dispositif de sérialisation oblige depuis le 9 février 2019 les industriels à doter certains produits de dispositifs de sécurité pour permettre la vérification de leur intégrité et de leur authenticité, avec la mise en œuvre d'un identifiant unique sur chaque boîte, rappelle-t-on.

    Une base de données européenne et des répertoires nationaux contenant les identifiants uniques doivent permettre aux acteurs de la chaîne pharmaceutique de se connecter via leurs logiciels habituels pour vérifier l'authenticité des informations inscrites sur le produit, et désactiver le numéro de série. Ces données sont ensuite versées "en temps réel" dans des bases de données nationales, National Medicines Verification System ou NMVS.

    La connexion des officines au système a été particulièrement longue et houleuse en France. En mars 2021, soit deux ans après l'entrée en vigueur de la réforme, la direction générale de la santé (DGS) s'alarmait que le pays soit le plus en retard de l'Union euro

    Pour accéder à la suite de l’article, vous devez accepter les cookies de performance et de suivi. Ils nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
    Raphael Moreaux
    raphael.moreaux@apmnews.com

    À suivre

    Accès au marché, expérimentation, évaluation: ce que prépare la HAS pour les DM numériques

    Politique

    Sérialisation: vers une pénalité trimestrielle et reconductible de 2.000€ pour les officinaux

    PARIS (TICpharma) - Le gouvernement envisage une pénalité financière trimestrielle et reconductible de 2.000€ pour les pharmaciens d'officine qui contreviennent à leurs obligations en matière de sérialisation, selon l'étude d'impact du projet de loi portant diverses dispositions d'adaptation au droit de l'Union européenne notamment en matière de santé, présenté le 23 novembre en conseil des ministres.

    0 1026

    Acteurs

    Bpifrance accueille la troisième promotion de son incubateur santé numérique

    PARIS (TICpharma) - La banque publique d'investissement Bpifrance accueille la troisième promotion de start-up de son incubateur santé numérique, a annoncé la responsable du pôle Healthtech du Hub de Bpifrance, Céline Riou, sur LinkedIn le 3 février.

    0 2160

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    5 + 8 =