L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Acteurs

    Sanofi et l'institut Fraunhofer planchent sur Aiolos, une plateforme de détection des épidémies respiratoires

    LYON, FRANCFORT (TICpharma) - Sanofi et l'institut de recherche allemand Fraunhofer développent conjointement une "plateforme de détection précoce, de suivi et de réponse aux épidémies respiratoires" baptisée Aiolos (artificial intelligence tools for outbreak detection and response), ont-ils annoncé dans un communiqué début mai.

    Cette plateforme a été sélectionnée "dans le cadre d'un appel à projets franco-allemand portant sur l'utilisation de technologies d'intelligence artificielle pour la prévention des risques, la gestion de crise et la résilience".

    Il est opéré par Bpifrance et DLR Projetktträger, et soutenu par l'Etat français et le ministère fédéral des affaires économiques et de l'action climatique, est-il indiqué sans plus de précisions financières.

    "Basé sur une plateforme de collecte de données multi-sources en temps réel, et des techniques d'intelligence artificielle et de modélisation prédictive, Aiolos vise à fournir aux décideurs publics et privés un outil d'aide à la décision s'appuyant sur des indicateurs-clés accessibles en ligne."

    "L'ambition est de proposer une grille d'analyse commune des scénarii épidémiques plausibles, une condition préalable essentielle à la construction d'un modèle résilient", a déclaré le Dr Cédric Mahé, vice-président associé et responsable mondial du département modélisation, épidémiologie et data science au sein de l'entité vaccins de Sanofi, cité dans le communiqué.

    Le consorti

    Pour accéder à la suite de l’article, vous devez accepter les cookies de performance et de suivi. Ils nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
    LĂ©o Caravagna
    leo.caravagna@apmnews.com

    À suivre

    Le marché des thérapies numériques "n'existe pas" encore

    Acteurs

    Insuffisance cardio-respiratoire: la start-up Biosency veut passer de la télésurveillance à la prédiction des crises

    CESSON-SEVIGNE (Ille-et-Vilaine) (TICpharma) - La start-up bretonne Biosency, qui propose un bracelet connecté pour patients insuffisants cardio-respiratoires chroniques, souhaite passer à l'étape supérieure en intégrant un algorithme de prédiction des crises dans son dispositif médical (DM), a expliqué sa présidente, Marie Pirotais, le 19 novembre à TICpharma .

    0 2459

    Acteurs

    Docaposte fait sa mue pour passer "de l'e-santé à la santé"

    PARIS (TICpharma) - Docaposte, filiale numérique du groupe La Poste, a fait un virage à 360 degrés cet été et redéfini sa stratégie en santé pour passer de l'ère de l'e-santé à celle de la santé impliquant le numérique, a expliqué à TICpharma début novembre Carla Gomes, directrice du marché santé de Docaposte.

    0 2183

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    7 + 6 =