Une opération de maintenance est prévue Vendredi 19 Aout 2022 entre 13h15 et 13h45. L'accès au site sera interrompu durant cette période. Nous vous remercions pour votre compréhension.

L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Etudes

    Cardiologie: l'intérêt de l'IA pour distinguer le syndrome de takotsubo de l'infarctus du myocarde

    WASHINGTON (TICpharma) - Une intelligence artificielle (IA) pourrait avoir un intérêt pour faire un diagnostic différentiel entre le syndrome de takotsubo et un infarctus du myocarde à partir de données d'échocardiographie, selon une étude suisse publiée par le JAMA Cardiology.

    Le syndrome de takotsubo est une cardiomyopathie de stress caractérisée par une dysfonction ventriculaire aiguë, avec des conséquences potentiellement graves, dont le diagnostic est difficile en raison de la confusion possible avec l'infarctus.

    Il n'y a pas actuellement de critère échocardiographique largement accepté qui permettrait de faire un diagnostic différentiel.

    Fabian Laumer de l'université de Zurich et ses collègues ont entraîné une intelligence artificielle à faire la distinction entre les deux pathologies sur des images d'échocardiographie de 228 patients ayant soit un takotsubo soit un infarctus.

    Puis ils ont testé cette IA une fois entraînée chez 220 autres patients.

    L'IA a eu une capacité de faire le diagnostic correct avec une aire sous la courbe de 0,79 (plus on se rapproche de 1, plus l'efficacité est bonne, NDLR) et une fiabilité de 74,8%.

    Par comparaison, quatre cardiologues ont fait le diagnostic correct avec une aire sous la courbe de 0,71 et une fiabilité de 64,4%, soit des résultats moins bons que l'IA.

    L'IA présentait aussi un avantage dans une analyse centrée sur des cas difficiles,

    Pour accéder à la suite de l’article, vous devez accepter les cookies de performance et de suivi. Ils nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
    François Boissier

    À suivre

    Le numérique et le médical ont porté la croissance des demandes de brevets en Europe en 2021

    Etudes

    DĂ©pistage du cancer du sein: l'IA a encore un "long chemin" Ă  faire avant une utilisation en pratique clinique

    LONDRES (TICpharma) - L'utilisation de l'intelligence artificielle (IA) pour le dépistage du cancer du sein a encore un "long chemin" à faire avant de pouvoir être implémentée en pratique clinique et des essais randomisés bien conçus dans de grandes populations sont nécessaires pour bien évaluer les systèmes actuellement commercialisés, estiment les auteurs d'une analyse systématique publiée début septembre par le British Medical Journal (BMJ).

    0 2485

    Etudes

    Outils de réalité virtuelle et augmentée: l'Anses met en garde contre le risque de "cybercinétose"

    PARIS (TICpharma) - L'utilisation d'outils de réalité virtuelle ou augmentée peut perturber les capacités sensorimotrices ainsi que le système sensoriel et conduire à des symptômes de cybercinétose, de type nausées, vertiges, sueurs, pertes d'équilibre, selon un avis de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) qui émet quelques recommandations pour limiter les effets indésirables.

    0 2969

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    3 + 8 =