L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Etudes

    Télésurveillance: un moniteur cardiaque implantable bénéfique après un infarctus NSTEMI

    WASHINGTON (TICpharma) - Un moniteur cardiaque implantable destiné à détecter les arythmies post-infarctus afin de les traiter précocement apporte un bénéfice chez les patients ayant eu un infarctus sans sus-décalage du segment ST, mais pas chez ceux ayant eu un infarctus avec sus-décalage ST, selon une étude danoise présentée début avril au congrès de l'American College of Cardiology (ACC) à Washington et en virtuel.

    De nombreux patients développent une arythmie après un infarctus. Ces arythmies sont associées à la survenue d'évènements post-infarctus. L'objectif de l'essai BIOGUARD-MI était de déterminer si la détection par moniteur cardiaque implantable et le traitement précoce des arythmies après un infarctus améliorait l'évolution des patients.

    Au total, 790 patients post-infarctus ont été randomisés pour recevoir ou non un moniteur cardiaque implantable (Biotronik), associé à un système de télésurveillance des arythmies. Les patients n'étaient contactés qu'après détection d'une arythmie, et les évènements recueillis par téléphone tous les six mois, pendant une durée médiane de 2,5 ans. La moitié des patients dans chaque groupe présentaient un infarctus avec élévation du segment ST (STEMI), l'autre moitié un infarctus sans élévation du segment ST (NSTEMI).

    Sur deux ans, la proportion de patients chez qui une arythmie a été détectée et traitée était de 6% dans le groupe contrôle. Dans le groupe bénéficiant du monitorage, des arythmies ont été détectées chez 67% des patients, et traitées chez 39%. La différence était sta

    Pour accéder à la suite de l’article, vous devez accepter les cookies de performance et de suivi. Ils nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
    Carole Debray

    À suivre

    Bpifrance dresse un premier bilan de son dispositif "santé numérique" et va le faire évoluer

    Etudes

    DĂ©pistage du cancer du sein: l'IA a encore un "long chemin" Ă  faire avant une utilisation en pratique clinique

    LONDRES (TICpharma) - L'utilisation de l'intelligence artificielle (IA) pour le dépistage du cancer du sein a encore un "long chemin" à faire avant de pouvoir être implémentée en pratique clinique et des essais randomisés bien conçus dans de grandes populations sont nécessaires pour bien évaluer les systèmes actuellement commercialisés, estiment les auteurs d'une analyse systématique publiée début septembre par le British Medical Journal (BMJ).

    0 2466

    Etudes

    Outils de réalité virtuelle et augmentée: l'Anses met en garde contre le risque de "cybercinétose"

    PARIS (TICpharma) - L'utilisation d'outils de réalité virtuelle ou augmentée peut perturber les capacités sensorimotrices ainsi que le système sensoriel et conduire à des symptômes de cybercinétose, de type nausées, vertiges, sueurs, pertes d'équilibre, selon un avis de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) qui émet quelques recommandations pour limiter les effets indésirables.

    0 2946

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    3 + 9 =