L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Etudes

    Le smartphone semble efficace pour améliorer l'observance de l'adolescent asthmatique

    WASHINGTON (TICpharma) - Une application smartphone semble supérieure à un plan d'action sur papier pour améliorer l'observance thérapeutique chez les adolescents dont l'asthme est mal contrôlé, suggère une petite étude américaine.

    Les plans d'actions écrits sont recommandés pour améliorer la prise en charge de l'asthme mais de nombreux patients n'en bénéficient pas et un journal à remplir quotidiennement ne permet pas un suivi précis des patients, rappellent le Dr Tamara Perry de l'University of Kansas for Medical Sciences à Little Rock et ses collègues dans Annals of Allergy, Asthma & Immunology (AAAI).

    Les applications mobiles permettent de suivre en temps réel l'activité des patients, sont plus faciles d'utilisation, en particulier à l'adolescence, période à risque de la vie en général et en particulier pour les malades chroniques.

    Les chercheurs ont comparé l'intérêt d'un plan d'action papier pendant 6 mois auprès de 34 adolescents de 12-17 ans, les uns renvoyant leur journal par e-mail et les autres à l'aide d'une application pour smartphone.

    Il apparaît que les adolescents ont utilisé l'appli pour accéder à leur plan d'action 12,7 fois par semaine en moyenne, avec une tendance à la baisse au fil des semaines. Cependant, ils n'ont pas rempli de manière rigoureuse leur journal pour la prise des médicaments, leurs résultats de débit expiratoire de pointes ou leurs symptômes.

    Globalement, le score de contrôle de l'asthme ACT à 6 mois de suivi était similaire entre les adolescents utilisant le plan d'action à l'aide d'une appli mobile et ceux utilisant la version papier et le journal par e-mail.

    Cependant, les chercheurs notent une amélioration du contrôle de l'asthme chez les adolescents qui avaient un mauvais score ACT à l'inclusion (inférieur à 19 points). A la fin de l'étude, chez ceux qui utilisaient l'appli mobile, le score moyen est passé de 11 à 20 points, soit une progression statistiquement significative, alors qu'il est resté à 17 points chez les adolescents utilisant le plan d'action papier.

    Tous les adolescents utilisant l'appli se sont déclarés très satisfaits et ont indiqué qu'ils la recommanderaient à un ami.

    Ces résultats suggèrent que des études cliniques de plus grande taille sont nécessaires pour confirmer l'intérêt des applis mobiles pour améliorer l'observance thérapeutique et le contrôle de l'asthme chez les patients asthmatiques, concluent les chercheurs.

    (AAAI, édition en ligne du 19 janvier)

    Luu Ly Do Quang

    À suivre

    Adherium met au point des inhalateurs connectés pour améliorer l'observance dans l'asthme

    Etudes

    Les réseaux sociaux de plus en plus scrutés par la recherche médicale

    PARIS (TICpharma) - Les études scientifiques fondées sur des données de vie réelle issues des réseaux sociaux se multiplient afin de mesurer l'impact des maladies sur la qualité de vie, d'identifier des effets indésirables ou de détecter des mésusages du médicament, suscitant à la fois l'intérêt des industriels de santé et des pouvoirs publics.

    0 623

    Etudes

    Diagnostic du mélanome: l'intelligence artificielle supérieure à l'homme dans une étude

    LONDRES (TICpharma) - Un algorithme de "deep learning" (apprentissage profond) utilisant un réseau de neurones artificiels à convolution s'est montré plus performant, dans une étude, que la plupart des dermatologues pour diagnostiquer des mélanomes.

    0 463

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    8 + 1 =