L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Etudes

    Des données en vie réelle confirment l'efficacité du FreeStyle Libre dans le contrôle glycémique

    PARIS (TICpharma) - Les résultats d'une étude en vie réelle présentés par le laboratoire Abbott le 15 février à la réunion annuelle de l'Association for Advanced Technologies and Treatments for Diabetes (ATTD) associent l'utilisation du FreeStyle Libre à une amélioration du contrôle glycémique.

    Le système d'autosurveillance glycémique FreeStyle Libre est constitué d'un capteur fixé sur le bras qui mesure la concentration du glucose dans le liquide interstitiel toutes les minutes pendant 14 jours, et d'un lecteur qui scanne le résultat en passant devant le capteur et donne la dernière mesure de la glycémie, la tendance d'évolution et l'historique sur les 8 dernières heures.

    En septembre 2016, une application pour smartphone a été lancée permettant de scanner directement le capteur.

    Les données de vie réelle présentées par Abbott à l'ATTD ont été collectées sur une période 18 mois auprès de plus de 50.000 utilisateurs européens de FreeStyle Libre. Elles reposent sur plus de 409 millions de mesures de taux de glucose issues de 279.446 capteurs, correspondant à 86,4 millions d'heure de surveillance.

    L'analyse de cette masse de données révèle que les patients utilisateurs ont contrôlé leur taux de glucose en moyenne 16,3 fois par jour avec le système d'autosurveillance glycémique, rapporte Abbott dans un communiqué.

    C'est beaucoup plus fréquent qu'avec les piqûres au doigt et largement supérieur aux recommandations des autorités américaines (entre 2 et 8 fois par jour selon le type de diabète) et françaises (au moins quatre tests quotidiens).

    Ce contrôle plus régulier du taux de glucose se traduit par une amélioration de la glycémie moyenne, et une réduction des hypoglycémies et hyperglycémies, selon les données collectées par Abbott.

    Il a été constaté une amélioration du taux d'hémoglobine glyquée (HbA1c) qui a diminué de 8% à 6,7%, parallèlement à l'augmentation de la fréquence des mesures.

    Le temps passé en hypoglycémie a été réduit: de 15% pour le temps passé avec des taux de glucose inférieur à 70 mg/dL, de 40% pour le temps passé sous 55 mg/dL et de 49% pour le temps passé sous 45 mg/dL.

    De plus, le temps passé au-dessus de 180 mg/dL est passé de 10,5 à 5,9 heures par jour. Le temps passé à la cible (70-180 mg/dL) est passé de 12 à 16,8 heures par jour.

    Ces données de vie réelle confirment les résultats de l'étude randomisée IMPACT publiés dans le Lancet en septembre 2016 et qui ont montré que la surveillance de la glycémie avec ce lecteur était associée à une diminution des hypoglycémies chez les diabétiques de type 1.

    Vers un remboursement

    Le système FreeStyle Libre a été lancé il y a presque 2 ans et demi. Il est maintenant commercialisé dans 30 pays et utilisé par plus de 250.000 patients. En cours d'évaluation par la Food and Drug Administration, son remboursement est actuellement examiné en France.

    A l'occasion de la 6ème journée de la recherche clinique organisée en janvier à Paris, Philippe Emery, directeur de la division Diabetes Care d'Abbott en France avait indiqué "espérer" obtenir ce remboursement en 2017.

    Un espoir qui repose en partie sur l'avis positif à l'inscription sur la liste des produits et prestations (LPP) de FreeStyle Libre, émis à l'été 2016 par la Commission nationale d'évaluation des dispositifs médicaux et des technologies de santé (Cnedimts) de la Haute autorité de santé (HAS).

    L'indication retenue est une utilisation chez les adultes et les enfants âgés d'au moins 4 ans, qu'ils aient un diabète de type 1 ou 2, qui reçoivent une insulinothérapie intensifiée, par pompe externe ou par au moins trois injections par jour, et qui pratiquent une autosurveillance glycémique au moins trois fois par jour, soit une population cible estimée à environ 300.000 patients.

    Mobilisation des professionnels de santé

    Modératrice du symposium Abbott Diabetes Care à la réunion annuelle de l'ATTD, le Pr Hélène Hanaire, endocrinologue-diabétologue et cheffe de pôle métabolique et cardiovasculaire au CHU de Toulouse, a souligné dans le communiqué de presse d'Abbott que ces technologies d'autosurveillance glycémique constituent "un véritable tournant dans notre façon de travailler".

    "Nous disposons, le patient et moi, d'un nombre très important de données 'à la demande' qui enrichissent et affinent la stratégie thérapeutique mise en place avec lui", a-t-elle relevé.

    Elle a indiqué qu'un groupe de travail de professionnels de santé avait été constitué afin d'éditer des recommandations de bonnes pratiques pour les patients utilisant un dispositif de mesure du glucose en continu. Elles doivent être présentées lors du congrès de la Société francophonie du diabète (SFD) organisé du 28 au 31 mars 2017 à Lille.

    "Nous travaillons actuellement sur des programmes de formation en ligne pour les spécialistes et les professionnels de santé", afin de "nous adapter à ces nouvelles technologie et les intégrer dans nos pratiques au bénéfice du patient", a-t-elle ajouté.

    Raphael Moreaux
    raphael.moreaux@apmnews.com

    À suivre

    Présidentielle: le Syntec réclame plus d'ambition pour "transformer la santé par le numérique"

    https://vph2020.sciencesconf.org

    Acteurs

    Abbott prévoit le lancement de la nouvelle version de FreeStyle Libre "avant l'été"

    PARIS (TICpharma) - Une nouvelle version du système de mesure du glucose en continu FreeStyle Libre, améliorée par rapport à la version actuelle, devrait être lancée "avant l'été", a indiqué le directeur d'Abbott Diabetes Care début janvier lors d'une conférence de presse à l'occasion des 5 ans de commercialisation du dispositif.

    5 810

    Acteurs

    CES 2020: comment la santé prépare son show à Las Vegas

    PARIS (TICpharma) - Année après année, la santé se taille la part belle au Consumer Electronics Show (CES) et pour cette édition 2020, ce sont une cinquantaine de start-up françaises du monde de la santé qui feront le voyage à Las Vegas pour dévoiler leurs innovations et se mettre en quête de partenaires.

    0 853

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    3 + 3 =