L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Politique

    Vente en ligne de médicament: la France fait appliquer ses règles aux sociétés européennes

    PARIS (TICpharma) - Le gouvernement a notifié à la Commission européenne et aux Etats membres de l'Union européenne (UE) les règles nationales sur la dispensation et la vente en ligne de médicaments, ce qui oblige toute société européenne souhaitant exercer une activité de vente en ligne en France à respecter la législation nationale en la matière, ont rapporté fin novembre plusieurs syndicats, organisations et groupements pharmaceutiques dans un communiqué commun.

    Cette notification fait suite à une décision de la cour d'appel de Paris dans une affaire opposant l'Union des groupements de pharmacies d'officine (UDGPO) et l'Association française des pharmacies en ligne (Afpel) à un site néerlandais de vente en ligne de médicaments, Shop-Apotheke, qui a fait paraître des promotions pour des médicaments sur son site internet en France alors que la législation hexagonale l'interdit. Les Français avaient attaqué le site pour "concurrence déloyale" et obtenu une première décision en leur faveur en 2017.

    En septembre, la cour, saisie en appel par le site néerlandais, s'était appuyée sur un avis en faveur de Shop-Apotheke de la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE) pour juger que la réglementation nationale ne pouvait s'opposer dans ce cas au droit européen tant que l'Etat n'a pas notifié son intention d'appliquer sa législation à l'autre Etat concerné et à la Commission. Or les mesures envisagées à l'encontre de la société Shop-Apotheke n'avaient pas été préalablement notifiées, ni à la Commission, ni aux Pays-Bas, Etat membre d'origine de l'entreprise, et elles ne pouvaient donc s'appliquer.

    Pour accéder à la suite de l’article, vous devez accepter les cookies de performance et de suivi. Ils nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
    Marion-Jeanne Lefebvre

    À suivre

    Dématérialisation des essais cliniques: vers une pérennisation de la pratique?

    Politique

    Csis 2021: 650 millions d'euros pour le "défi prioritaire" de la santé numérique

    PARIS (TICpharma) – La 9e réunion du Conseil stratégique des industries de santé (Csis) a été conclue le 29 juin à l'Elysée par la présentation, par le président de la République Emmanuel Macron, de la stratégie "Innovation santé 2030" qui identifie la santé numérique comme un "défi prioritaire" et lui consacre 650 millions d'euros d'investissements nouveaux.

    0 1816

    Politique

    L'UE demande aux plateformes de surveiller davantage la désinformation en ligne sur le Covid-19

    BRUXELLES (TICpharma) - La Commission européenne a annoncé début juin dans un communiqué prolonger jusqu'à la fin de l'année son soutien au programme de surveillance mené par les plateformes en ligne sur la désinformation sur les vaccins anti-Covid-19 et réclamé qu'elles "intensifient leurs efforts" dans cette lutte.

    0 1964

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    3 + 2 =