L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Acteurs

    Insuffisance cardio-respiratoire: la start-up Biosency veut passer de la télésurveillance à la prédiction des crises

    CESSON-SEVIGNE (Ille-et-Vilaine) (TICpharma) - La start-up bretonne Biosency, qui propose un bracelet connecté pour patients insuffisants cardio-respiratoires chroniques, souhaite passer à l'étape supérieure en intégrant un algorithme de prédiction des crises dans son dispositif médical (DM), a expliqué sa présidente, Marie Pirotais, le 19 novembre à TICpharma .

    Biosency a été créée en 2017 quand Marie Pirotais et Yann Le Guillou, aujourd'hui directeur général de la société, ont constaté qu'il n'existait pas de DM ciblant le suivi à domicile dans la sphère cardio-respiratoire, a expliqué la présidente.

    "La technologie n'existait pas mais le besoin est énorme: la bronchopneumopathie chronique obstructive [BPCO] est la troisième cause de mortalité dans le monde selon l'OMS et concerne plus de 380 millions de patients. En France, elle coûte 3,5 milliards d'euros par an".

    La start-up s'est donnée pour mission de prédire les crises, appelées exacerbations, provoquées par une diminution du passage de l'oxygène dans le sang. La violence des exacerbations entraîne de nombreuses hospitalisations, parfois en réanimation. Le taux de mortalité un an après une première hospitalisation atteint 21%, a indiqué Marie Pirotais.

    Son bracelet mesure "plusieurs dizaines de fois par jour" la fréquence respiratoire et cardiaque, la température, le nombre de pas et le taux d'oxygène dans le sang. Aucune action n'est requise "à part le porter au poignet et le recharger tous les 5 jours, car la moyenne d'â

    Pour accéder à la suite de l’article, vous devez accepter les cookies de performance et de suivi. Ils nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
    LĂ©o Caravagna
    leo.caravagna@apmnews.com

    À suivre

    Future4Care recrute 22 start-up pour sa première promotion

    Acteurs

    Santé mentale: un partenariat réunissant industriels, associations et acteurs publics de santé lance un appel à projets

    PARIS (TICpharma) - Un partenariat réunissant notamment Janssen France, Otsuka, Eisai, l'Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP), France Biotech et PariSanté Campus, baptisé "Impact - accélérateur d'innovation en santé mentale", a lancé un appel à projets "pour faire émerger des solutions qui ciblent des ruptures de parcours de soins en santé mentale", selon un communiqué diffusé le 28 septembre.

    0 2214

    Acteurs

    Future4Care cherche ses premières start-up à accompagner

    PARIS (TICpharma) - Future4Care, la société commune d'e-santé de Sanofi, Orange, Generali et Capgemini, lance un appel à projets pour recruter "25 à 30 start-up" afin de les accompagner "dans leur passage à l’échelle en vue de la mise sur le marché de leur solution", a-t-elle annoncé le 22 septembre par communiqué.

    0 1932

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    8 + 1 =