L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Acteurs

    L'accès précoce confronté aux difficultés du recueil de données en vie réelle

    PARIS (TICpharma) - Le dispositif d'accès précoce au marché pour les médicaments innovants se heurte aux difficultés de la construction du protocole de recueil des données qui l'accompagne, à l'optimisation de cette collecte d'informations et au dédommagement des professionnels qui l'assurent, ont témoigné plusieurs intervenants lors d'une conférence organisée aux Rencontres de la cancérologie française (RCFr) le 24 novembre.

    Pour rappel, l'accès précoce a remplacé depuis le 1er juillet les systèmes d'autorisations temporaires d'utilisation (ATU) en application de la loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) pour 2021.

    La réforme a revu en profondeur les dispositifs qui existaient jusqu'ici, avec des autorisations d'accès précoce désormais octroyées par la Haute autorité de santé (HAS) et assorties d'un protocole d'utilisation thérapeutique et de recueil des données (PUT-RD), dont la collecte est à la charge de l'industriel.

    S'exprimant lors d'une conférence sur la réforme aux RCFr, Adeline Salasc, pharmacienne chargée du circuit des ATU à Gustave-Roussy (Villejuif, Val-de-Marne), a fait état d'une réforme qui a "pas mal bousculé les choses", avec la mise à disposition par l'établissement d'un ARC [attaché de recherche clinique] supplémentaire "pour nous aider dans ce recueil de données".

    Egalement présent, le directeur général d'Unicancer, Marc Ychou, a souligné que le recueil de données prévu dans l'accès précoce "s'apparente à un essai thérapeutique" et qu'il "va falloir mettre quasiment les mêmes moyens" que pour un essai. Il a

    Pour accéder à la suite de l’article, vous devez accepter les cookies de performance et de suivi. Ils nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
    Raphael Moreaux
    raphael.moreaux@apmnews.com

    À suivre

    Données de santé: les neuf propositions du Healthcare Data Institute aux candidats à la présidentielle

    Acteurs

    Télésurveillance en oncologie: Resilience lève 40 millions d'euros

    PARIS (TICpharma) - La start-up Resilience, qui développe des solutions numériques pour le suivi des patients atteints de cancer, a annoncé le 25 janvier une levée de fonds de 40 millions d'euros en vue de devenir le "leader européen de la télésurveillance médicale" et d'"améliorer la qualité de vie et l'allongement de survie globale des personnes atteintes de cancer", a expliqué à TICpharma la cofondatrice de la healthtech, Céline Lazorthes.

    0 2066

    Acteurs

    La nouvelle promotion du "French Tech 120" taille la part belle à la santé numérique

    PARIS (TICpharma) - La mission French Tech et le secrétaire d'Etat chargé de la transition numérique, Cédric O, ont dévoilé le 1er février la nouvelle promotion du programme "French Tech 120" qui compte, pour la troisième année consécutive, 20 start-up de la santé numérique dont six figurent dans l'indice Next40.

    0 1945

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    1 + 4 =