Une opération de maintenance est prévue vendredi 22 octobre 2021 entre 13h15 et 13h45. L'accès au site sera interrompu durant cette période. Nous vous remercions pour votre compréhension.

L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Politique

    Sérialisation: des sanctions contre les officinaux récalcitrants envisagées dans le PLFSS 2022

    PARIS (TICpharma) - L'exécutif envisage d'inclure dans le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2022 des sanctions contre les officinaux ne mettant pas en oeuvre la réglementation européenne sur la sérialisation du médicament, a confirmé le 14 septembre Philippe Besset, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), opposé à la mesure.

    Prévu par la directive européenne 2011/62/UE sur les médicaments falsifiés, le dispositif de sérialisation oblige depuis le 9 février 2019 les industriels à doter certains produits de dispositifs de sécurité pour permettre la vérification de leur intégrité et de leur authenticité, avec la mise en œuvre d'un identifiant unique sur chaque boîte, rappelle-t-on.

    Une base de données européenne et des répertoires nationaux contenant les identifiants uniques doivent permettre aux acteurs de la chaîne pharmaceutique de se connecter via leurs logiciels habituels pour vérifier l'authenticité des informations inscrites sur le produit, et désactiver le numéro de série.

    Chaque boîte doit ainsi être scannée avant sa dispensation aux patients. Il revient au pharmacien d'effectuer cette vérification unitaire et de décommissionner ou désactiver l'identifiant en interrogeant la base de données européenne qui répertorie tous ces codes.

    Avec seulement 800 officines connectées au système de vérification des numéros de série sur les près de 22.000 que compte l'Hexagone, la

    Pour accéder à la suite de l’article, vous devez accepter les cookies de performance et de suivi. Ils nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
    Raphael Moreaux
    raphael.moreaux@apmnews.com

    À suivre

    Huit industriels engagés dans l'association "Filière intelligence artificielle et cancer"

    Politique

    Renaissance numérique formule 11 recommandations pour "passer un cap dans l'exploitation des données de santé"

    PARIS (TICpharma) - Le think tank Renaissance numérique a publié le 24 juin un rapport intitulé "Données de santé: passer le cap citoyen!" dans lequel il a identifié trois axes et formulé 11 préconisations pour "passer un cap dans l'exploitation des données de santé au service d'une meilleure gouvernance et plus grande efficience du système de santé".

    0 1352

    Politique

    "Article 51": l'expérimentation "télésurveillance du diabète gestationnel" vers le droit commun

    PARIS (TICpharma) - Alors que l'expérimentation "article 51" sur la prise en charge avec télésurveillance du diabète gestationnel prendra fin "après l'été", elle pourrait intégrer "un modèle de financement de droit commun", a expliqué le 21 mai à TICpharma Natacha Lemaire, rapporteure générale de ces expérimentations.

    0 1271
    https://www.santexpo.com/infos-pratiques/obtenez-badge-visiteur/?utm_campaign=TICPHARMA&utm_source=SW&utm_medium=BAN&utm_salon=SE

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    1 + 5 =