L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Politique

    "Article 51": un arrêté prolonge et élargit l'expérimentation relative à la télésurveillance du diabète gestationnel

    PARIS (TICpharma) - Un arrêté publié le 17 juillet au Journal officiel (JO) prolonge l'expérimentation "télésurveillance du diabète gestationnel" jusqu'au 31 décembre et autorise l'inclusion de 1.925 patientes supplémentaires d'ici la fin de l'année.

    Prévues à l'article 51 de la loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) pour 2018, ces expérimentations visent à tester des organisations innovantes et à améliorer la pertinence des prises en charge par l'assurance maladie, rappelle-t-on.

    Parmi ces expérimentations figure celle sur la prise en charge de la télésurveillance du diabète gestationnel qui devait prendre fin cet été. L'arrêté autorisant cette expérimentation avait été publié le 18 juillet 2019 au JO et prévoyait une expérimentation de deux ans à compter de son entrée en vigueur, le lendemain de sa publication. L'expérimentation devait donc clore sa phase finale cet été.

    L'arrêté publié samedi au JO modifie l'arrêté paru le 18 juillet 2019 et prolonge l'expérimentation jusqu'au 31 décembre. A son échéance, elle devrait être maintenue et intégrée dans un schéma de financement dit "de droit commun", rappelle-t-on.

    En dépit de délais serrés, dan

    Pour accéder à la suite de l’article, vous devez accepter les cookies de performance et de suivi. Ils nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
    Wassinia Zirar
    Wassinia.Zirar@apmnews.com

    À suivre

    Une "alliance française des données en vie réelle" pour dresser un pont entre les industriels et le Health Data Hub

    Acteurs

    DM numériques: France Biotech planche sur un cadre d'expérimentation pré-marquage CE

    PARIS (TICpharma) - La commission e-santé de l'association France Biotech planche sur un cadre réglementaire permettant d'expérimenter des dispositifs médicaux (DM) numériques traitant des données de santé avant leur marquage CE, a fait savoir Stéphane Tholander, responsable de la commission et directeur général de la start-up Cibiltech, lors d'un entretien avec TICpharma le 19 octobre.

    0 1913

    Politique

    Ce qu'il faut retenir du PLFSS pour 2022 dans l'e-santé

    PARIS (TICpharma) - L'avant-projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2022, dont APMnews/TICpharma a obtenu copie, contient plusieurs mesures relatives à l'e-santé, aux dispositifs médicaux (DM) numériques, à la télésurveillance et à la sérialisation en officine.

    0 1336

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    8 + 5 =