Une opération de maintenance est prévue jeudi 29 juillet 2021 entre 13h15 et 13h45. L'accès au site sera interrompu durant cette période. Nous vous remercions pour votre compréhension.

L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Politique

    Health Data Hub: la Cnil émet plusieurs réserves sur la nouvelle organisation du système national des données de santé

    PARIS (TICpharma) - La Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) a émis plusieurs réserves et a "regretté le manque de lisibilité et de clarté des dispositions encadrant le système national des données de santé", dans une délibération relative au projet de décret encadrant ce dernier et publiée au Journal officiel le 30 juin.

    Très attendu, ce décret encadre les modalités de gouvernance et de fonctionnement du SNDS, dont le périmètre est "élargi" à de nouvelles bases de données, également appelé "catalogue", et répartit les rôles entre le Health Data Hub et la Caisse nationale de l'assurance maladie (Cnam). Il a été publié au Journal officiel le 30 juin.

    La délibération est datée du 29 octobre 2020, note-t-on. En préambule, la commission "regrette vivement […] le manque de lisibilité et de clarté des dispositions encadrant le SNDS qui, au-delà de l'insécurité juridique ainsi créée, réservent sa compréhension - et les enjeux importants qui y sont attachés - aux seuls experts du domaine".

    Ce manque de clarté du décret faisait déjà partie des principaux griefs exposés par la Cnil dans un projet de délibération.

    Elle a estimé "que le projet de décret ne répond que partiellement aux objectifs qui lui sont fixés" par la loi, "notamment en ce qu'il ne remplit pas suffisamment clairement l'objectif de fixer 'la liste des catégories de données réunies au sein du système nati

    Pour accéder à la suite de l’article, vous devez accepter les cookies de performance et de suivi. Ils nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
    LĂ©o Caravagna
    leo.caravagna@apmnews.com

    À suivre

    Retard pour la nouvelle version de la base Transparence Santé

    Politique

    Sérialisation: les industriels face au défi des codes agrégés

    PARIS (TICpharma) - Un an et demi après l'entrée en vigueur de la réforme européenne de sérialisation du médicament, les pharmacies à usage intérieur (PUI) des établissements de santé attendent toujours les codes agrégés, un chantier onéreux pour les industriels "qui peut encore durer deux ans", a indiqué le 8 septembre à TICpharma Philippe Gendre, chef de projet "sérialisation" au sein de France MVO.

    0 1245

    Politique

    Prolongation des certifications délivrées par la HAS aux logiciels d'aide à la prescription

    PARIS (TICpharma) - Un décret publié le 27 août au Journal officiel (JO) prolonge la validité des certifications délivrées par la Haute autorité de santé (HAS) aux logiciels d'aide à la prescription (LAP), "jusqu'à l'expiration d'un délai de quatre mois, à compter de la publication des nouveaux référentiels" et "au plus tard, jusqu'au 1er octobre 2021".

    0 1226

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    3 + 8 =