L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Politique

    "Article 51": l'expérimentation "télésurveillance du diabète gestationnel" vers le droit commun

    PARIS (TICpharma) - Alors que l'expérimentation "article 51" sur la prise en charge avec télésurveillance du diabète gestationnel prendra fin "après l'été", elle pourrait intégrer "un modèle de financement de droit commun", a expliqué le 21 mai à TICpharma Natacha Lemaire, rapporteure générale de ces expérimentations.

    Créées par l'article 51 de la loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) pour 2018, ces expérimentations visent à tester des organisations innovantes et à améliorer la pertinence des prises en charge par l'assurance maladie, rappelle-t-on.

    Parmi ces expérimentations, celle sur la prise en charge de la télésurveillance du diabète gestationnel entre dans sa phase finale.

    Cette expérimentation, qui incluait initialement 3.000 patientes, a été élargie au début de la crise sanitaire liée au Covid-19. La mesure a été entérinée dans un arrêté publié au Journal officiel le 9 octobre 2020, qui autorise désormais l'inclusion de 6.000 patientes.

    Le cahier des charges de l'expérimentation de prise en charge par télésurveillance du diabète gestationnel -dont les objectifs sont restés inchangés- envisage d’"améliorer la qualité des soins", de "réduire le nombre d'actes médicaux non nécessaires", d’"améliorer la qualité de vie des patients" et de "fixer un tarif préfigurateur du forfait

    Pour accéder à la suite de l’article, vous devez accepter les cookies de performance et de suivi. Ils nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
    Wassinia Zirar
    Wassinia.Zirar@apmnews.com

    À suivre

    Health Data Hub: le ministère de la santé et la Cada refusent la publication des codes sources

    Innovations

    Le défi du financement des innovations pour soutenir la digitalisation de l'orthopédie

    PARIS (TICpharma) - Alors que le numérique transforme déjà le secteur de l’orthopédie, la question du financement de ces nouvelles technologies inquiètent les entreprises du dispositif médical et les professionnels de l'orthopédie, qui craignent de voir ralentir la digitalisation du secteur, ont-ils témoigné le 6 novembre lors d'une conférence en ligne organisée par le Syndicat national de l'industrie des technologies médicales (Snitem).

    0 3693

    Acteurs

    Un fonds de dotation, des partenaires et une plateforme d'IA: Amgen veut transformer l'essai digital

    PARIS (TICpharma) - La filiale française du laboratoire Amgen prend le virage du numérique en santé et accélère en s'appuyant notamment sur son programme Amgen Innovations, ses partenariats avec des start-up et sa plateforme d'intelligence artificielle (IA), ont expliqué deux de ses représentants, lors d'un entretien à TICpharma le 29 octobre .

    0 1603
    https://www.santexpo.com/infos-pratiques/obtenez-badge-visiteur/?utm_campaign=TICPHARMA&utm_source=SW&utm_medium=BAN&utm_salon=SE

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    9 + 4 =