L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Politique

    Dispositifs médicaux: le nouveau règlement européen entre en vigueur mais pose encore des questions

    PARIS (TICpharma) - Le nouveau règlement européen relatif aux dispositifs médicaux (DM) est entré en vigueur mercredi 26 mai mais compte encore quelques zones grises et imperfections, avec lesquelles les fabricants vont devoir composer au moins dans les prochains mois, a expliqué lors d'une conférence de presse le 26 mai Cécile Vaugelade, directrice des affaires technico-réglementaires du Syndicat national de l'industrie des technologies médicales (Snitem).

    L'entrée en vigueur de ce règlement, prévue initialement le 26 mai 2020, a été reportée d'un an en raison de la crise sanitaire, rappelle-t-on.

    Parmi les grands changements que le texte apporte par rapport aux directives jusqu'ici en vigueur, figurent un renforcement des prérequis nécessaires à l'obtention du marque CE médical et des exigences sur le niveau de démonstration du bénéfice/risque du dispositif médical, ainsi qu'une surveillance plus étroite tout au long de sa vie, y compris après sa mise sur le marché.

    Ces modifications concernent l'ensemble des DM, y compris les plus anciens.

    Le texte change également les règles de classifications des DM, qui conduisent à des reclassifications dans une classe plus élevée pour une grande partie d'entre eux, comme c'est le cas de certains logiciels passant d'une classe I (classe de risque la plus faible), à la classe IIb (risque potentiel élevé ou important).

    Marion-Jeanne Lefebvre

    À suivre

    Dispositifs médicaux: la Cnedimts va clarifier ses attentes sur les "évolutions incrémentales"

    Acteurs

    L'ANS veut guider les entrepreneurs du numérique en santé vers l'industrie du médicament

    PARIS (TICpharma) - L'Agence du numérique en santé (ANS) veut guider les porteurs de projets numériques en santé vers les bons interlocuteurs de l'industrie du médicament, a expliqué la cheffe de projet du guichet national de l’innovation et des usages en e-santé (G_Nius), Anne Bertaud, à TICpharma le 24 mars.

    0 1331

    Acteurs

    Des DM, des données et de l'IA: la recette d'Implicity pour révolutionner la télécardiologie

    PARIS (TICpharma) - La start-up parisienne Implicity développe une plateforme pour la télésurveillance des patients porteurs de prothèses rythmiques implantables et des algorithmes d'intelligence artificielle (IA) pour "augmenter l'efficacité des équipes soignantes et améliorer la qualité du suivi des patients via de l'IA prédictive", a expliqué le 8 décembre à TICpharma le Dr Arnaud Rosier, cofondateur et directeur général de la jeune pousse.

    0 1328

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    6 + 6 =