L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Acteurs

    CSF: le groupe de travail "usage des données de santé en vie réelle" formule ses recommandations

    PARIS (TICpharma) - Mis en place dans le cadre du comité stratégique de filière (CSF) industries et technologies de santé en février 2019, le groupe de travail "usages des données de santé en vie réelle dans la prise de décision" a présenté ses recommandations pour "soutenir une filière 'données de santé' française attractive et tournée vers l'innovation", a rapporté le 22 avril l'Alliance pour la recherche et l'innovation des industries de santé (Ariis).

    Composée d'adhérents industriels pharmaceutiques et diagnostiques mondiaux, l'Ariis a pour objectif de fédérer la filière santé autour d'événements, de projets collectifs ou de feuilles de routes nationales sur des thématiques d'innovation variées, rappelle-t-on. L'alliance porte également le programme "intelligence artificielle (IA) et santé" du CSF.

    Le groupe de travail "usage des données de santé en vie réelle" du CSF est piloté par Anne Josseran (Resmed), représentante du syndicat national de l'industrie des technologies médicales (Snitem), Laurie Lévy-Bachelot (MSD) et Luca Mollo (Pfizer), tous deux représentants de l'Ariis.

    Il a pour ambition "de créer les conditions permettant à l'ensemble des acteurs de l'écosystème de santé de générer, à partir de données en vie réelle, des résultats pouvant soutenir la prise de décision et ainsi contribuer à une véritable transformation du système de santé", a souligné l'Ariis dans son communiqué.

    Pour mettre au point ses recommandations, il a réuni "une vingtaine de représentants des acteurs, publics et privés, de l'écosystème de la santé" qui ont planché sur la question des usages des données de santé en vie réelle et l'émergence d'une filière tricolore propre "pendant 18 mois".

    Ce travail a été mené "en deux phases".

    Une première phase de réflexion a ainsi permis d'établir des guides de bonnes pratiques servant à: "orienter les acteurs de la filière vers les types et sources de données de santé les plus pertinents au regard d'une typologie de question posée" et "cartographier et décrire les différentes familles d'algorithmes pour donner des clés de lecture aux acteurs de la santé, avec l'ambition de donner des orientations pour l'utilisation et la reconnaissance des algorithmes en santé".

    Dans un second temps, le groupe de travail a établi une série de recommandations pour développer l'usage de la donnée de santé en vie réelle pour l'aide à la décision.

    Des propositions d'actions concrètes ont ainsi été décrites sur six axes de recommandations jugés essentiels pour la filière:

    • renforcer Ă  la source la qualitĂ© des donnĂ©es de santĂ© en vie rĂ©elle
    • renforcer la standardisation des donnĂ©es et systèmes d'information pour accĂ©lĂ©rer l'interopĂ©rabilitĂ© et l'appariement entre les bases de donnĂ©es de santĂ© en France
    • garantir la qualitĂ© et la transparence des mĂ©thodes utilisĂ©es pour analyser les donnĂ©es de santĂ© en vie rĂ©elle
    • permettre l'accès aux donnĂ©es de santĂ© en vie rĂ©elle dans des temps compatibles avec la prise de dĂ©cision
    • assurer la formation des acteurs de la filière sur les donnĂ©es de santĂ© et le numĂ©rique en santĂ©
    • amĂ©liorer la recevabilitĂ© et la prise en compte des donnĂ©es en vie rĂ©elle par les Ă©valuateurs des autoritĂ©s de santĂ©.

    Leur travail a également donné lieu à la création d'un site internet dédié dédié, réalisé par l'Ariis.

    A terme, ces recommandations "ont vocation à être actionnées via le Conseil stratégique des industries de santé (Csis), et à nourrir notamment la nécessaire réforme de l'évaluation des produits de santé pour permettre un accès à l'innovation soutenable pour le système de santé", a précisé l'alliance, alors que la prochaine réunion du Csis est prévue au début de l'été.

    "Par ailleurs, l'avenant du CSF qui vient d'être signé ambitionne de concrétiser ces recommandations via des projets pilotes", a-t-elle ajouté.

    "La qualité de ces travaux, menés collectivement avec les acteurs publics et privés de notre écosystème, est une preuve de plus que la collaboration est la clé pour permettre à notre filière de gagner la bataille de l'innovation", s'est félicitée Emmanuelle Quilès présidente du programme "IA et santé" du CSF et présidente de Janssen France (groupe Johnson & Johnson), citée dans le communiqué de l'Ariis.

    Wassinia Zirar
    Wassinia.Zirar@apmnews.com

    À suivre

    Hackathon Covid-19: 15 projets pour lutter contre la crise sanitaire

    Acteurs

    L'exploitation des bases de données en vie réelle, nouveau casse-tête du régulateur?

    PARIS (TICpharma) - Les études en vie réelle fondées sur l'exploitation de bases de données se multiplient or pour orienter les décisions en santé et guider le régulateur, un niveau de preuve et d'acceptabilité des données et des algorithmes utilisés est nécessaire, ont expliqué plusieurs professionnels lors d'un colloque organisé le 18 septembre par l'Association française des sociétés de recherche clinique sous contrat (Afcros).

    0 1116

    Acteurs

    Certification des applications e-santé: Medappcare rejoint le groupe Dekra

    PARIS (TICpharma) - La société spécialisée dans la certification des applications mobiles santé Medappcare rejoint le groupe Dekra, a-t-elle annoncé le 20 mai dans un communiqué.

    0 1189

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    3 + 1 =