L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Etudes

    La télésurveillance en cardiologie a un intérêt clinique supérieur au suivi conventionnel (HAS)

    SAINT-DENIS (Seine-Saint-Denis) (TICpharma) - Le suivi par télésurveillance des patients porteurs d’un moniteur cardiaque implantable (MCI) présente un intérêt clinique supérieur à celui du suivi conventionnel, a conclu la Haute autorité de santé (HAS) à la suite d'une évaluation technologique publiée sur son site internet mi-mars.

    Le suivi par télésurveillance "conduit à la précocité de la pose du diagnostic et de la prise en charge thérapeutique du patient", a ajouté la HAS.

    "Selon les experts [interrogés pour l'élaboration du rapport], ce raccourcissement des délais a un impact pronostique positif pour les patients au vu du risque de récidive de la syncope ou de l’AVC pouvant engager le pronostic vital du patient."

    De plus, "le suivi par télésurveillance présente un intérêt organisationnel supérieur à celui du suivi conventionnel", à condition "de la mise en place d’une bonne organisation".

    "Celle-ci comprend l’information, le recueil du consentement et l’éducation thérapeutique du patient, une répartition des tâches entre infirmier(s) et rythmologue(s) pour la gestion des données, une place limitée des consultations justifiées par des tracés pathologiques, l’intervention du fabricant pour résoudre les problèmes techniques, ainsi que l’envoi régulier de comptes-rendus du suivi par télésurveillance aux patients et aux différents professionnels de santé le prenant en charge", détaille la HAS.

    Dans ces conditions, le patient peu

    Pour accéder à la suite de l’article, vous devez accepter les cookies de performance et de suivi. Ils nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
    LĂ©o Caravagna
    leo.caravagna@apmnews.com

    À suivre

    L'ANS veut guider les entrepreneurs du numérique en santé vers l'industrie du médicament

    Etudes

    DĂ©pistage du cancer du sein: l'IA a encore un "long chemin" Ă  faire avant une utilisation en pratique clinique

    LONDRES (TICpharma) - L'utilisation de l'intelligence artificielle (IA) pour le dépistage du cancer du sein a encore un "long chemin" à faire avant de pouvoir être implémentée en pratique clinique et des essais randomisés bien conçus dans de grandes populations sont nécessaires pour bien évaluer les systèmes actuellement commercialisés, estiment les auteurs d'une analyse systématique publiée début septembre par le British Medical Journal (BMJ).

    0 2292

    Etudes

    Outils de réalité virtuelle et augmentée: l'Anses met en garde contre le risque de "cybercinétose"

    PARIS (TICpharma) - L'utilisation d'outils de réalité virtuelle ou augmentée peut perturber les capacités sensorimotrices ainsi que le système sensoriel et conduire à des symptômes de cybercinétose, de type nausées, vertiges, sueurs, pertes d'équilibre, selon un avis de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) qui émet quelques recommandations pour limiter les effets indésirables.

    0 2739

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    3 + 9 =