Une opération de maintenance est prévue vendredi 3 décembre 2021 entre 13h15 et 13h45. L'accès au site sera interrompu durant cette période. Nous vous remercions pour votre compréhension.

L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Politique

    L'investissement dans le numérique pris en compte dans la régulation du prix des médicaments

    PARIS (TICpharma) - Le nouvel accord-cadre sur le médicament signé le 5 mars entre le Comité économique des produits de santé (CEPS) et le Leem (Les entreprises du médicament) prévoit que les investissements réalisés par les industriels dans les "solutions numériques" pourront désormais être pris en compte afin que leurs produits bénéficient d'une période de stabilité de prix.

    Les présidents du CEPS, Philippe Bouyoux, et du Leem, Frédéric Collet, ont signé vendredi 5 mars le nouvel accord-cadre 2021-2024 en présence du ministre des solidarités et de la santé, Olivier Véran, et de la ministre déléguée à l'industrie, Agnès Pannier-Runacher.

    Ce document qui sert de base à la politique conventionnelle de régulation des prix des médicaments en France est applicable jusqu'au 5 mars 2024, et succède au précédent accord-cadre conclu en janvier 2016 et plusieurs fois prorogé.

    Signe de l'accent mis par le texte sur la politique industrielle, l'accord 2021-2024 consacre un chapitre entier au "soutien aux investissements et aux exportations".

    Son article 27 développe davantage que le précédent accord la prise en compte des investissements réalisés dans l'Union européenne (UE) pour la fixation du prix (ex-article 18).

    Dans le texte précédent, il était déjà prévu que des investissements réalisés dans l'UE, notamment en matière de recherche, de développement et de production, pouvaient conduire à une stabilité du prix dans la limite de cinq ans.

    Cette durée est maintenue dans le nouvel ac

    Pour accéder à la suite de l’article, vous devez accepter les cookies de performance et de suivi. Ils nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
    Raphael Moreaux
    raphael.moreaux@apmnews.com

    À suivre

    Les industriels présentent les usages du standard de traçabilité des essais cliniques de GS1 (Santexpo Live)

    Politique

    Télésurveillance: le ministère de la santé planche sur un modèle de financement de droit commun (DGOS)

    PARIS (TICpharma) - Deux ans après le renouvellement du programme "Etapes", le ministère des solidarités et de la santé répond à l'appel des industriels à sortir la télésurveillance du cadre expérimental et "s'engage à travailler sur la définition d'un modèle de financement de droit commun", a fait savoir le 26 novembre à TICpharma la direction générale de l'offre de soins (DGOS).

    0 1415

    Politique

    TousAntiCovid: modification des critères de distance et de durée du contact

    PARIS (TICpharma) - Un arrêté publié au Journal officiel samedi 28 novembre a modifié les critères de détection des cas contacts par l'application de traçage TousAntiCovid, qui alertera désormais les utilisateurs pour une distance de moins d'un mètre pendant 5 minutes ou de 1 à 2 mètres pendant 15 minutes.

    0 1428

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    2 + 4 =