L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Acteurs

    Sunrise, la start-up belge qui veut faciliter le diagnostic de l'apnée du sommeil grâce à l'IA

    PARIS, NAMUR (TICpharma) - Distinguée par un "Innovation Awards" lors du Consumer Electronics Show (CES) 2021, la jeune pousse belge Sunrise développe un dispositif médical (DM) connecté pour "faciliter l'accès au diagnostic et au traitement des troubles respiratoires du sommeil", a expliqué le 14 janvier à TICpharma, Laurent Martinot, cofondateur de Sunrise.

    Créée en 2015 par les Namurois Laurent et Pierre Martinot, Sunrise "est une entreprise familiale", qui -comme un pied de nez aux maladies du sommeil-, tire son nom du lever du soleil, "porteur d'espoirs".

    "Je suis diplômé en droit mais j'ai rejoint le monde de la medtech il y a huit ans. Mon père est pneumologue et spécialiste du sommeil. Nous avons toujours été sensibilisés à cette problématique de santé et il avait déjà énormément avancé sur la partie scientifique, notamment en publiant plusieurs études sur le sujet. En 2015, avec mon frère Pierre, nous avons décidé de nous tourner vers l'entreprenariat et nous avons travaillé sur les aspects liés à l'intelligence artificielle (IA) et au software [logiciel]", a raconté Laurent Martinot.

    "Les troubles respiratoires du sommeil peuvent engendrer des accidents vasculaires cérébraux (AVC), de l'arythmie, du diabète ou de l'hypertension artérielle mais ils sont encore trop peu diagnostiqués. C'est un enjeu de santé publique. On estime qu'après 40 ans, 49% des hommes et 23% des femmes souffrent d'apnée du sommeil, cela touche énormément de monde et finalement, peut-être que tout le monde devrait se faire tester", a-t-il avancé.

    Armés des connaissances scientifiques amassées par leur père et de leurs propres recherches sur le sujet, les frères Martinot ont développé un capteur de 3 grammes qui se fixe sur le menton. S'appuyant sur des algorithmes d'IA et l'analyse des micro-mouvements mandibulaires synonymes de troubles respiratoires la nuit, il peut ainsi identifier les événements pendant le sommeil et permettre au porteur d'avoir un premier diagnostic.

    Crédit : Sunrise

    Ce capteur miniature connecté "ne remplace pas une consultation chez le médecin mais il permet de l'orienter", a noté Laurent Martinot.

    Il présente deux avantages: les données publiées sont disponibles le matin directement sur l'application mobile rattachée au DM du dormeur et une synthèse des événements de la nuit, "plus complète", peut être envoyée au médecin directement via l'application.

    Début janvier, Sunrise s'est vue décerner un prix dans la catégorie "santé & bien-être" lors du Consumer Electronics Show (CES) 2021.

    La récompense est "encourageante" pour la start-up qui souligne une "reconnaissance qui offre une visibilité mondiale et la confiance pour continuer à proposer des outils de qualité médicale avec l’ambition de les rendre accessibles à tous".

    Feu vert de la HAS dans le cadre du forfait innovation

    Le collège de la Haute autorité de santé (HAS) s'est prononcé en faveur d'une prise en charge dérogatoire du DM Sunrise dans le cadre du forfait innovation, le 17 décembre dernier.

    Le forfait innovation (article L165-1-1 du code de la sécurité sociale) permet, à titre dérogatoire et pour une durée limitée, une prise en charge totale ou partielle d'un DM ou d'un acte innovant conditionnée à la réalisation d'une étude clinique ou médico-économique, rappelle-t-on.

    Ses détails (nombre de patients recrutés, tarification, etc.) font l'objet d'une négociation avec l'assurance maladie puis, en cas de succès, de la publication au Journal officiel d'un arrêté de prise en charge dérogatoire.

    Ici, l'avis favorable porte sur la prise en charge du dispositif dans le cadre d'une étude comparative randomisée multicentrique visant à valider le dispositif par rapport à la polysomnographie en centre et en ambulatoire.

    "Cette étude va débuter au deuxième trimestre 2021, elle va concerner jusqu'à 6.500 patients répartis dans 14 centres du sommeil dans toute la France. Elle a pour objectif de valider notre technologie", a indiqué Laurent Martinot.

    "Le but est d'aboutir à terme à un remboursement pérenne et à une prise en charge du DM par la sécurité sociale", a-t-il complété. D'ici là, la société propose aux plus impatients d'acquérir son capteur pour 119 euros.

    Sunrise, qui a déjà levé 1,1 million d'euros en 2019 pour le développement de sa technologie, prépare un deuxième tour de table pour "la deuxième moitié de 2021" et vise "entre 4 et 5 millions d'euros" pour accélérer son déploiement.

    Cette accélération passera notamment par une conquête du marché international: la douzaine de salariés de la start-up "travaille au remboursement" du dispositif en France, au Royaume-Uni, en Allemagne et attend l'approbation de la Food and Drug Administration (FDA) pour se lancer aux Etats-Unis.

    Wassinia Zirar
    Wassinia.Zirar@apmnews.com

    À suivre

    Un consortium mené par Owkin présente un outil d'IA pour prédire la gravité du Covid-19

    Innovations

    CES 2021: focus sur trois entreprises en santé récompensées par des "Innovation Awards"

    PARIS (TICpharma) - Alors que le Consumer Electronics Show (CES) s'est ouvert en ligne le 11 janvier, retour sur les "Innovation Awards" décrochés par les sociétés Oticon, XRapid et Sunrise pour leurs innovations en santé.

    0 743

    Acteurs

    Apnée du sommeil: Withings lance la V2 de son "Sleep Analyzer" testé cliniquement

    PARIS (TICpharma) - Le spécialiste français des objets connectés de santé, Withings, a lancé le 28 avril une deuxième version de son capteur connecté pour la détection de l'apnée du sommeil, le "Sleep Analyzer", testé cliniquement auprès de 118 patients en 2019.

    0 974

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    5 + 3 =