L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Acteurs

    L'Institut Curie s'associe à Ibex Medical Analytics pour améliorer la détection du cancer du sein grâce à l'IA

    PARIS, TEL-AVIV (Israël)TICpharma) - L'Institut Curie et la société israélienne Ibex Medical Analytics, spécialisée dans le diagnostic du cancer basé sur l'intelligence artificielle (IA) ont annoncé le 3 décembre un partenariat de recherche "visant à améliorer le diagnostic du cancer du sein grâce à l'IA".

    L'analyse d'échantillons de tissus mammaires par un pathologiste, généralement au moyen d'un examen brut suivi d'un examen au microscope de coupes de tissus provenant de biopsies ou de spécimens chirurgicaux, reste la méthode standard de diagnostic et de stadification du cancer.

    "Toutefois, ces dernières années, l'augmentation de la prévalence du cancer, associée à la diminution du nombre de pathologistes spécialisés dans le diagnostic du cancer, a entraîné une augmentation de la charge de travail et, souvent, des délais d'attente relativement longs pour les résultats des tests", ont déploré l'Institut Curie et Ibex Medical Analytics dans un communiqué de presse diffusé le 3 décembre.

    Dressant le constat d'un "besoin croissant de solutions automatisées et d'outils d'aide à la décision" pour aider les pathologistes à diagnostiquer le cancer avec une précision maximale, plus rapidement, les deux acteurs ont décidé de nouer un partenariat de recherche autour de l'IA.

    Celui-ci "comprendra un riche ensemble de données de lames de biopsie mammaire, numérisées à l'aide d'un scanner de pathologie numérique et analysées pour la détection du cancer" par la solution Galen Breast d'Ibex, ont-il expliqué.

    Indépendamment, "plusieurs pathologistes de l'Institut Curie diagnostiqueront les lames, puis analyseront en aveugle les performances de la solution AI Galen Breast".

    Décrite comme "la première solution d'IA utilisée pour la détection du cancer du sein en pathologie", elle a été "développée en utilisant des techniques d'IA et d'apprentissage automatique de pointe et a été formée sur des centaines de milliers d'échantillons d'images".

    Le cancer du sein est la maladie maligne la plus répandue chez les femmes dans le monde, avec plus de 2 millions de nouveaux cas chaque année et en France, rappelle-t-on. Il représente encore la première cause de mortalité par cancer chez la femme.

    "L'importance de la pathologie mammaire ne cesse de croître, à mesure que de nouveaux traitements plus personnalisés du cancer du sein deviennent disponibles, dont beaucoup sont basés sur une médecine de précision et nécessitent davantage de tests et de diagnostics par les pathologistes", a déclaré le Dr Anne Vincent-Salomon, cheffe de service de pathologie à l'Institut Curie et investigatrice principale de l'étude, citée dans le communiqué.

    "Nous pensons que l'IA peut nous aider à relever ces défis et nous sommes ravis de nous associer avec Ibex, le leader de l'IA pour le diagnostic du cancer en pathologie. Cette collaboration permettra aux pathologistes de l'Institut Curie de faire l'expérience directe de l'IA et d'évaluer son utilité pour le diagnostic du cancer du sein", a-t-elle complété.

    "Cette collaboration illustre l'approche de l'Institut Curie en matière de recherche partenariale, qui associe l'expertise des cliniciens au savoir-faire d'une entreprise technologique tournée vers l'innovation. Elle illustre notre engagement à jouer un rôle majeur dans le développement des approches d'IA appliquées à la médecine personnalisée", a, pour sa part, réagi Amaury Martin, directeur de la valorisation et des partenariats industriels à l'Institut Curie et de l’Institut Carnot Curie Cancer.

    Daphna Laifenfeld, directrice scientifique chez Ibex Medical Analytics, s'est également félicitée de ce partenariat avec l'Institut Curie, "avec la toute première évaluation en aveugle et indépendante d'une solution d'IA pour la détection du cancer du sein".

    Wassinia Zirar
    Wassinia.Zirar@apmnews.com

    À suivre

    Des DM, des données et de l'IA: la recette d'Implicity pour révolutionner la télécardiologie

    Acteurs

    Cancer du poumon: partenariat entre BMS France et Sivan pour déployer le logiciel de télésurveillance Moovcare

    PARIS (TICpharma) - Bristol-Myers Squibb (BMS) France et la société Sivan ont annoncé le 16 mars un partenariat exclusif de "support au déploiement" du logiciel de télésurveillance Moovcare auprès des hôpitaux et professionnels de santé impliqués dans la prise en charge du cancer du poumon en France.

    0 1730

    Politique

    Plan deeptech: 380 millions € investis par Bpifrance pour faire émerger des start-up issues de la recherche scientifique

    PARIS (TICpharma) - Un an après le lancement du "Plan deeptech", destiné à faire émerger des start-up issues de la recherche scientifique, la banque publique d'investissement Bpifrance a annoncé avoir déjà investi 380 millions d’euros.

    0 1044

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    8 + 9 =