Une opération de maintenance est prévue vendredi 22 octobre 2021 entre 13h15 et 13h45. L'accès au site sera interrompu durant cette période. Nous vous remercions pour votre compréhension.

L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Etudes

    Une intelligence artificielle permet de détecter plus rapidement des cas critiques sur radio thoracique

    LONDRES (TICpharma) - Une équipe coréenne a développé un algorithme permettant de détecter 10 anomalies sur des radiographies du thorax, avec d'excellents résultats grâce à l'intelligence artificielle (IA), permettant aux radiologues d'améliorer leurs performances et de gagner 45 minutes dans le repérage des cas critiques, selon des données publiées dans l'European Respiratory Journal (ERJ).

    Dans les années récentes, la technologie d'intelligence artificielle de deep learning (dans laquelle le système s'améliore au fur et à mesure de son expérience) a été largement employée pour développer des algorithmes capables d'interpréter des radiographies thoraciques, plusieurs ayant montré de bonnes performances. Leur impact sur la charge de travail et la rapidité de diagnostic des radiologues restent toutefois peu connus.

    En utilisant cette technologie, Ju Gang Nam de l'hôpital national universitaire de Séoul et ses collègues ont développé l'algorithme DLAD-10 capable de détecter et localiser sur des radios du thorax 10 anomalies fréquentes: pneumothorax, élargissement médiastinal, pneumopéritoine, nodule/masse, consolidation, épanchement pleural, atélectasie, fibrose, calcification, cardiomégalie. Ils ont souhaité tester la performance de cet outil ainsi que son impact potentiel "dans la vraie vie" dans un service d'urgences.

    Après avoir entraîné leur algorithme sur 146.717 radios du thorax, les auteurs ont testé ses performances sur deux nouvelles séries de radio thoraciques (973 clichés au total) et les ont comparées à c

    Pour accéder à la suite de l’article, vous devez accepter les cookies de performance et de suivi. Ils nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
    Violaine Colmet Daage

    À suivre

    Un consortium mené par Owkin présente un outil d'IA pour prédire la gravité du Covid-19

    Etudes

    La transmission virale par cas contact pourrait chuter de 37% si TousAntiCovid était adoptée par 30% des Français

    PARIS (TICpharma) - Si l'application de traçage des cas contacts TousAntiCovid était adoptée par 30% de la population, alors chaque personne se déclarant comme Covid+ dans l'application permettrait à 37% de ses contacts de ne pas retransmettre le virus, selon une modélisation mise en ligne le 22 octobre sur le site de l'EPIcx lab, dirigé par l'épidémiologiste Vittoria Colizza.

    0 3683

    Etudes

    Premiers résultats encourageants pour la plateforme eNephro de télésuivi des malades rénaux chroniques

    NANTES (TICpharma) - La télésurveillance médicale des patients atteints de maladie rénale chronique tend à diminuer la durée cumulée sur un an des hospitalisations non programmées et à réduire les coûts pour l'assurance maladie, selon les premiers résultats de la plateforme eNephro présentés le 8 octobre au congrès virtuel de la Société française de néphrologie, dialyse et transplantation (SFNDT).

    0 3781
    https://www.santexpo.com/infos-pratiques/obtenez-badge-visiteur/?utm_campaign=TICPHARMA&utm_source=SW&utm_medium=BAN&utm_salon=SE

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    3 + 1 =