L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Acteurs

    La FDA et IBM s'allient pour tester la blockchain en santé

    ARMONK (New York) (TICpharma) - La filiale santé du géant américain des technologies IBM a annoncé le 11 janvier avoir signé un projet de collaboration avec la Food and Drug Administration (FDA) pour "tirer parti des capacités de la technologie blockchain" dans l'échange sécurisé des données de santé.

    Cet accord de collaboration d'une durée de deux ans avec l'agence sanitaire américaine aura comme priorité l'échange de données relatives à l'oncologie, précise IBM dans un communiqué de presse.

    L'objectif est de "définir un échange sécurisé, efficace et évolutif des données de santé" à l'aide de la blockchain, poursuit la société, citant plusieurs sources d'informations telles que les dossiers médicaux électroniques, les essais cliniques, les données génomiques et les données générées par des appareils mobiles et des objets connectés.

    La blockchain est une technologie consistant à inscrire dans des blocs informatiques sécurisés et transparents toute transaction d'un objet numérique, approuvée par un réseau de tiers de confiance décentralisé.

    Initialement utilisée pour assurer les échanges de monnaie virtuelle Bitcoin, elle a très tôt attiré l'attention du secteur bancaire, avant d'être étudiée de près par des acteurs de santé (voir dépêche du 16 décembre 2016).

    Selon

    Raphael Moreaux
    raphael.moreaux@apmnews.com

    À suivre

    Novo Nordisk veut renforcer son offre digitale dans le diabète avec l'éditeur Glooko

    Acteurs

    Future4Care recrute 22 start-up pour sa première promotion

    PARIS (TICpharma) - Future4Care, la société commune d'e-santé de Sanofi, Orange, Generali et Capgemini, a recruté 22 start-up pour la première promotion de son accélérateur, a-t-elle fait savoir par communiqué le 7 décembre.

    0 2446

    Acteurs

    Comment Guerbet veut devenir le "leader" de l'IA en oncologie abdominale et urologique

    VILLEPINTE (Seine-Saint-Denis) - En interne comme dans ses activités, le spécialiste français des produits d'imagerie Guerbet a défini le numérique comme un "pilier fondamental" et il s'appuie notamment sur l'intelligence artificielle (IA) en oncologie abdominale et urologique pour conquérir de nouvelles parts de marché, a expliqué à TICpharma début octobre, François Nicolas, son vice-président senior R&D et R&I et Chief Digital Officer (CDO).

    0 1846

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    6 + 1 =