Une opération de maintenance est prévue vendredi 22 octobre 2021 entre 13h15 et 13h45. L'accès au site sera interrompu durant cette période. Nous vous remercions pour votre compréhension.

L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Acteurs

    L'exploitation des bases de données en vie réelle, nouveau casse-tête du régulateur?

    PARIS (TICpharma) - Les études en vie réelle fondées sur l'exploitation de bases de données se multiplient or pour orienter les décisions en santé et guider le régulateur, un niveau de preuve et d'acceptabilité des données et des algorithmes utilisés est nécessaire, ont expliqué plusieurs professionnels lors d'un colloque organisé le 18 septembre par l'Association française des sociétés de recherche clinique sous contrat (Afcros).

    L'accès aux données patients permet d’accélérer la mise sur le marché de nouveaux produits de santé et de faire réaliser des économies substantielles aux acteurs publics et privés de la recherche, rappelle-t-on.

    Problème: si les études en vie réelle sont désormais utilisées pour l’aide à la décision en santé, elles comportent des risques de biais. Seuls une nouvelle méthodologie et des outils statistiques adaptés "peuvent optimiser leur niveau de preuve et d'acceptabilité" à l'heure du big data, a souligné Audrey Lajoinie, membre du groupe Real World Data de l'Afcros en introduction du colloque.

    En outre, l’utilisation croissante et récente des données secondaires (comme les données de registres, de dossiers médicaux, médico-administratives,...) "soulève des questions quant aux précautions qu’il convient de prendre lors de la réutilisation de données dont la collecte a été pensée pour une autre finalité", a-t-elle alerté.

    Invité à s'exprimer sur les attentes et les questions relatives au niveau de preuve de ces études, Hubert Galmiche, chef du service évaluation des dispositifs à la Haute autorité d

    Pour accéder à la suite de l’article, vous devez accepter les cookies de performance et de suivi. Ils nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
    Wassinia Zirar
    Wassinia.Zirar@apmnews.com

    À suivre

    StopCovid: 5.100 patients Covid+ se sont signalés dans l'application (Inria)

    Acteurs

    Données de vie réelle: un potentiel reconnu pour l'évaluation des produits de santé, des biais en embuscade (Afcros)

    PARIS (TICpharma) - Les données de vie réelle sont "indispensables" pour évaluer l'efficacité des produits de santé, mais des biais demeurent en embuscade, ont expliqué plusieurs professionnels lors d'un colloque organisé fin juin à Paris par l'Association française des sociétés de recherche clinique sous contrat (Afcros).

    0 1544

    Acteurs

    Le consortium AI Dream veut accélérer le développement d'applications d'imagerie médicale à l'aide de l'IA

    PARIS (TICpharma) - Le consortium AI Dream s'est donné pour objectif "d'accélérer le développement d'applications d'imagerie médicale par l'intelligence artificielle" (IA), ont expliqué Baptiste Perrin, directeur de la recherche et développement de GE Healthcare, et Christophe Lala, directeur général France et Europe de l'Ouest, à TICpharma début octobre.

    0 1280
    https://www.santexpo.com/infos-pratiques/obtenez-badge-visiteur/?utm_campaign=TICPHARMA&utm_source=SW&utm_medium=BAN&utm_salon=SE

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    3 + 4 =