Une opération de maintenance est prévue vendredi 22 octobre 2021 entre 13h15 et 13h45. L'accès au site sera interrompu durant cette période. Nous vous remercions pour votre compréhension.

L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Etudes

    Un algorithme utilisant le protéome pour prédire le risque de développer un trouble psychotique

    WASHINGTON (TICpharma) - Une équipe internationale a développé un algorithme utilisant des biomarqueurs protéomiques pour prédire, chez des personnes à risque élevé, leur évolution vers un trouble psychotique, décrit-elle dans un article publié le 26 août par JAMA Psychiatry.

    La prise en charge précoce de la psychose semble améliorer son expression clinique. Il existe des critères cliniques de risque élevé pour identifier des groupes vulnérables qui évoluent vers un premier épisode psychotique dans un délai de trois ans, mais il reste très difficile de prédire l'évolution vers le trouble psychotique à l'échelle individuelle, rappellent David Mongan du Royal College of Surgeons in Ireland à Dublin et ses collègues irlandais, britanniques, australiens, danois, suisses, français, espagnols, allemands, néerlandais et brésiliens.

    De précédentes données suggèrent que des biomarqueurs et des stratégies de stratification du risque pourraient être utiles pour déterminer le pronostic de personnes présentant des critères cliniques de risque élevé de psychose. Les chercheurs ont voulu développer un modèle prédictif incorporant notamment des données protéomiques et évaluer son intérêt.

    Pour cela, ils ont commencé par comparer l'expression des protéines plasmatiques chez 133 personnes (22,6 ans en moyenne, 51,1% d'hommes) incluses dans le réseau européen EU-EGI (European Network of National Schizophrenia Ne

    Pour accéder à la suite de l’article, vous devez accepter les cookies de performance et de suivi. Ils nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
    Luu Ly Do Quang

    À suivre

    Le niveau de maîtrise du digital des laboratoires jugé faible par leurs cadres (étude)

    Etudes

    La transmission virale par cas contact pourrait chuter de 37% si TousAntiCovid était adoptée par 30% des Français

    PARIS (TICpharma) - Si l'application de traçage des cas contacts TousAntiCovid était adoptée par 30% de la population, alors chaque personne se déclarant comme Covid+ dans l'application permettrait à 37% de ses contacts de ne pas retransmettre le virus, selon une modélisation mise en ligne le 22 octobre sur le site de l'EPIcx lab, dirigé par l'épidémiologiste Vittoria Colizza.

    0 3653

    Etudes

    Premiers résultats encourageants pour la plateforme eNephro de télésuivi des malades rénaux chroniques

    NANTES (TICpharma) - La télésurveillance médicale des patients atteints de maladie rénale chronique tend à diminuer la durée cumulée sur un an des hospitalisations non programmées et à réduire les coûts pour l'assurance maladie, selon les premiers résultats de la plateforme eNephro présentés le 8 octobre au congrès virtuel de la Société française de néphrologie, dialyse et transplantation (SFNDT).

    0 3749
    https://www.santexpo.com/infos-pratiques/obtenez-badge-visiteur/?utm_campaign=TICPHARMA&utm_source=SW&utm_medium=BAN&utm_salon=SE

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    6 + 7 =