L’actualité numérique des industries de santé

    L’actualité numérique des industries de santé

    Etudes

    Un algorithme utilisant le protéome pour prédire le risque de développer un trouble psychotique

    WASHINGTON (TICpharma) - Une équipe internationale a développé un algorithme utilisant des biomarqueurs protéomiques pour prédire, chez des personnes à risque élevé, leur évolution vers un trouble psychotique, décrit-elle dans un article publié le 26 août par JAMA Psychiatry.

    La prise en charge précoce de la psychose semble améliorer son expression clinique. Il existe des critères cliniques de risque élevé pour identifier des groupes vulnérables qui évoluent vers un premier épisode psychotique dans un délai de trois ans, mais il reste très difficile de prédire l'évolution vers le trouble psychotique à l'échelle individuelle, rappellent David Mongan du Royal College of Surgeons in Ireland à Dublin et ses collègues irlandais, britanniques, australiens, danois, suisses, français, espagnols, allemands, néerlandais et brésiliens.

    De précédentes données suggèrent que des biomarqueurs et des stratégies de stratification du risque pourraient être utiles pour déterminer le pronostic de personnes présentant des critères cliniques de risque élevé de psychose. Les chercheurs ont voulu développer un modèle prédictif incorporant notamment des données protéomiques et évaluer son intérêt.

    Pour cela, ils ont commencé par comparer l'expression des protéines plasmatiques chez 133 personnes (22,6 ans en moyenne, 51,1% d'hommes) incluses dans le réseau européen EU-EGI (European Network of National Schizophrenia Ne

    Pour accéder à la suite de l’article, vous devez accepter les cookies de performance et de suivi. Ils nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
    Luu Ly Do Quang

    À suivre

    Sérialisation: les industriels face au défi des codes agrégés

    Etudes

    DĂ©pistage du cancer du sein: l'IA a encore un "long chemin" Ă  faire avant une utilisation en pratique clinique

    LONDRES (TICpharma) - L'utilisation de l'intelligence artificielle (IA) pour le dépistage du cancer du sein a encore un "long chemin" à faire avant de pouvoir être implémentée en pratique clinique et des essais randomisés bien conçus dans de grandes populations sont nécessaires pour bien évaluer les systèmes actuellement commercialisés, estiment les auteurs d'une analyse systématique publiée début septembre par le British Medical Journal (BMJ).

    0 2466

    Etudes

    Outils de réalité virtuelle et augmentée: l'Anses met en garde contre le risque de "cybercinétose"

    PARIS (TICpharma) - L'utilisation d'outils de réalité virtuelle ou augmentée peut perturber les capacités sensorimotrices ainsi que le système sensoriel et conduire à des symptômes de cybercinétose, de type nausées, vertiges, sueurs, pertes d'équilibre, selon un avis de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) qui émet quelques recommandations pour limiter les effets indésirables.

    0 2946

    Vos réactions

    Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
    7 + 3 =